Collège des Bauges

COLLEGE DES BAUGES - Logo quadri -vect

Pour obtenir des informations sur le collège des Bauges (situé au Châtelard), RDV sur le site du collège en cliquant sur le logo

Agenda

Pas d'actualité pour le moment

Collège des Bauges 73630 Le Châtelard
2018 : un collège mobilisé
Le mouvement de mobilisation qui a rassemblé de nombreux acteurs autour de nos futures classes de 6ème et de notre projet d’internat a conduit une délégation a être reçue en audience mardi 19 Juin par le Directeur d’Académie à Chambéry. Nous vous proposons ce texte de synthèse pour vous tenir informés sur cette mobilisation, sur ses résultats et sur la suite que nous allons lui donner. 1. Petit historique du mouvement de mobilisation : – Mars 2018 : la dotation horaire accordée au collège pour la rentrée 2018-2019 confirme nos craintes sur la suppression d’une classe de 6ème à cause des faibles effectifs en CM2 sur le massif. Soit 51 élèves comptabilisés par le DASEN. – Avril 2018 : un courrier est distribué lors de la rencontre parents-professeurs pour alerter les parents sur cette situation ainsi que sur la subvention pour le Plein Air remise en cause par la communauté d’agglo de Grand Chambéry. (subvention finalement accordée pour cette année.) – Mai 2018 : nombreuses demandes de candidatures pour l’internat en 6ème. L’espoir renait, mais deux demandes successives pour reconsidérer la suppression de la 3ème classe de 6ème sont refusées par la Direction Académique car les internes ne sont pas pris en compte dans le calcul des seuils de classe. – Jeudi 24 Mai 2018 : réunion d’information aux parents pour les alerter sur la situation. Décision est prise de se mobiliser pour faire changer les choses. Une liste de diffusion avec les parents présents est constituée pour communiquer. – Fin mai 2018 : différentes actions sont menées. Les parents élus au Conseil d’Administration demandent une audience à la Direction Académique, contactent la presse et écrivent au ministre de l’éducation. Nous demandons que la suppression de la 3ème classe de 6ème soit annulée, et des moyens d’encadrement supplémentaires pour ouvrir le troisième étage de l’internat et accueillir plus d’élèves internes. une pétition en ligne est lancée, elle recueille à ce jour 1900 signatures. – Le relais se fait bien dans les médias, les élus nous suivent et prennent position en notre faveur. Courrier au Ministre de la part du Député Mignola. Du côté de la Direction Académique, c’est la politique de la sourde oreille, pas d’audience accordée après deux relances téléphoniques, ils cherchent à gagner du temps. – Vendredi 1er juin : rassemblement des parents, professeurs et élèves devant le collège pour une conférence de presse. Les journaux relaient l’info. – Une audience est finalement accordée pour le 19 juin par le Directeur Académique. Juste avant cette date, la communauté d’Agglo de Grand Chambéry votent une motion à l’unanimité pour soutenir le collège des Bauges et son internat.

2. Les résultats de l’audience avec le Directeur Académique : – Une délégation de 2 représentants des parents d’élève, deux professeurs, la C.P.E. et deux représentants syndicaux est reçue le 19 juin par le Directeur Académique, sa secrétaire, deux responsables de la D.O.S. (en charge des moyens d’encadrement pour les collèges) et de Mme Duffourd , obligée de part sa fonction de se tenir « du côté de l’Administration ». – L’audience commence mal : le Directeur Académique nous informe qu’il va signer les 21 demandes de dérogation de nouveaux élèves internes et remplir les deux étages de l’internat sans nous donner de moyens supplémentaires car notre dotation en surveillants est suffisante selon les critères du rectorat ! Pour l’internat, ce sera donc 15 filles sur un étage et 20 garçons sur l’autre étage. Il n’y aura qu’à rajouter un 5ème lit dans chaque chambre. Pour les 6èmes, ce sera deux classes à 29 et 30 élèves. La responsable D.O.S. nous explique les statistiques qui conduisent à ce calcul. – Après une phase de consternation, les membres de la délégation font valoir leurs arguments et défendent chacun leur tour le projet d’internat. – Après nous avoir écouté, le Directeur Académique finit par nous accorder une partie de nos demandes, au motif qu’il constate comme nous une augmentation des demandes de candidature pour l’internat, que celui-ci doit être soutenu et qu’il souhaite en faire un internat d’excellence (ce sont ses mots!) :
· il accorde un poste d’Assistant d’Education supplémentaire pour l’internat (poste provisoire accordé pour un an) · il accepte de donner « entre 3h et 6h supplémentaires » pour pouvoir faire des dédoublements dans les deux classes de 6ème.Mais ces heures ne peuvent pas être faites par tous les professeurs! · il précise qu’il acceptera de revoir la situation en fin d’année prochaine si les effectifs venaient à changer par exemple et qu’il intégrera les internes de 6ème de l’année 2018/2019 dans l’effectif des 5èmes pour l’année 2019/2020 pouvant ainsi conduire au maintien de 3 classes de 5ème. · il accepte de revoir à la baisse les candidatures d’internes en 6ème pour avoir deux classes à 28 élèves (au lieu de 29 et 30)

3. Suite à donner au mouvement : – Le poste d’Assistant d’Education en plus permet de compenser la perte d’un demi-poste de C.U.I. et de retrouver le niveau d’encadrement de l’année 2016-2017. Nous pourrons donc ouvrir le troisième étage de l’internat. Néanmoins il est insuffisant! – Après concertation avec l’équipe enseignante, Mme Duffourd a envoyé une demande pour obtenir non pas 6 heures supplémentaires, mais 10 heures poste (heures effectives d’enseignement pour éviter que des professeurs partent travailler dans d’autres collèges pour quelques heures alors que d’autres fassent des heures supplémentaires non souhaitées) – Après discussion avec les enseignants et les parents élus au C.A., il apparait peu judicieux de poursuivre nos actions de mobilisation pour cette fin d’année. Par contre, les élus demanderont des comptes au Directeur Académique lors du Conseil Départemental de l’Education Nationale du 28 juin pour qu’il confirme l’octroi des heures demandées. – Si les choses semblent décidées pour cette fin d’année, nous ne sommes pour autant pas satisfaits de cette situation et nous vous inviterons dès la rentrée prochaine à vous remobiliser avec nous pour : · obtenir que le poste d’Assistant d’Education provisoire soit pérénisé et définitivement créé au collège. . obtenir un poste d’AED supplémentaire pour l’internat · obtenir la réouverture d’une 3ème classe de 5ème pour la rentrée 2019 puisque les 4 élève internes en 6ème seront cette fois-ci pris en compte dans le calcul des seuils de classe et que notre demande aura plus de poids. · continuer à défendre la vitalité et la pertinence de notre projet d’internat qui donne une chance à des élèves en difficulté scolaire ou familiale, qui apporte par la mixité une richesse au collège et qui doit être valorisé et soutenu par nos instances. . maintenir une équipe éducative stable et suffisante pour appréhender le projet éducatif de ce collège rural et isolé ainsi que celui de son internat. Les parents délégués du collège ont écrit une motion lors du denier Conseil d’Administration du Collège (21/06/18) réitérant les demandes (poste supplémentaire, 3ème classe, reconnaissance de l’internat) et la poursuite de la mobilisation. Merci à tous pour votre soutien !

Nous remercions particulièrement notre député Mr Mignola, le conseil communautaire de Grand Chambéry, notre conseiller général Mr Darvey, les élus locaux, les conseils municipaux qui ont voté une motion pour soutenir l’avenir du Collège, les Amis des Bauges, les parents d’élèves, la population du Coeur des Bauges et la presse qui a fait le relais de notre mobilisation. le 25 juin 2018, L’équipe éducative du Collège des Bauges Les parents délégués du Collège des Bauges