La Halte du doc

bandeau HDD

La Halte du Doc (HDD) : un lieu d’échange culturel dans le coeur des Bauges

L’ association qui existe depuis 2004 est animée par une équipe de bénévoles, passionnés de cinéma documentaire et de fiction.
Elle a pour objectif de développer l’offre culturelle en proposant des projections sur tout le territoire .

L’association organise la projection d’un film documentaire sur un sujet sensible :
– chaque mois
– à l’occasion d’un événement particulier (ex semaine de la solidarité internationale)
– à la demande de partenaires locaux (PNR des Bauges, Centre Social, …)

La projection est accompagnée par un membre de l’équipe du film et d’un intervenant spécialiste du sujet du film ; s’engage ensuite un débat d’après-film.

Les séances sont programmées, en alternance, dans les différents villages du canton pour aller à la rencontre des spectateurs ; elles sont gratuites, pour être accessibles à tous , une participation libre étant proposée aux spectateurs.
L’adhésion à l’association est proposée.

L’équipe de bénévoles de la HDD est composée en partie par des professionnels du milieu cinématographique (réalisateurs, chefs opérateurs, monteurs) : ils sont garants du niveau d’exigence en ce qui concerne le choix des films et la qualité de diffusion.

Si vous souhaitez recevoir la newsletter vous informant de la programmation, vous pouvez vous abonner sur le blog :

http://haltedudoc.over-blog.com

halte rabhi

Agenda

Samedi 12 Mars 2016 La Halte du doc L'alimentation BIO dans la restauration collective en Bauges

La Halte du doc

Samedi 12 Mars 2016
L'alimentation BIO dans la restauration collective en Bauges

10h, le Châtelard, Maison du Parc

Mercredi 30 Mars 2016 La Halte du doc Artisans d'Art d'ici et d'Ailleurs - La Fabrique, Lescheraines 20h30

La Halte du doc

Mercredi 30 Mars 2016
Artisans d'Art d'ici et d'Ailleurs - La Fabrique, Lescheraines 20h30

Capture d’écran 2016-03-25 à 09.45.50

The wooden people Film biélorusse de Victor Asliuk

L’art du sculpteur, pour redonner vie à un monde révolu

Mikalaj, vieil homme solitaire, est le dernier habitant de la plus grande forêt d’Europe, en Biélorussie. Il redonne vie à son monde révolu en sculptant des centaines de figurines en bois. Ses personnages forment toute une société où chaque individu naît, travaille, divorce, et où une bombe nucléaire menace l’existence de la petite communauté. Pour Mikalaj, l’art devient ainsi l’unique recours et le seul moyen de survie dans un monde devenu invivable.

Lien pour voir la bande-annonce du documentaire « The Wooden People »

Ce film a reçu le prix patrimoine lors du FIFMA 2014.

 

Gambina, Zongo et les autres… écrire sa vie dans la terre de Camille Virot

Les femmes potières des bords du fleuve Niger

La poterie, art plurimillénaire, est pratiquée dans le monde entier.
Ces séquences vous invitent à regarder des femmes potières africaines, travaillant l’argile sur les bords du fleuve Niger. Film sans commentaire…sur des vies totalement consacrées à la céramique : la lenteur de la terre, l’odeur du vent, la clarté des gestes, les turbulences du feu, une écriture quotidienne de sa vie dans la terre
.

La Marmite de Camille Virot (extraits)

La fabrication d’une marmite par les forgerons de Bamako

La fabrication d’une marmite en aluminium de récupération chez les forgerons de Bamako. Saisir une action dans sa totalité, portée par le geste juste, le savoir précis, le sens collectif : le scénario étant préétabli, il s’agit pour les yeux de la caméra, fascinée par tant de concentration physique, de s’y plonger en toute légèreté.

Ce film a reçu le prix patrimoine lors du FIFMA 2014.

Lundi 25 Avr. 2016 La Halte du doc Au bout de leur peine ; 20h Les Landagnes ECOLE

La Halte du doc

Lundi 25 Avr. 2016
Au bout de leur peine ; 20h Les Landagnes ECOLE

Capture d’écran 2016-04-18 à 15.24.40

Christelle et Clémence sont conseillères pénitentiaires d’insertion et de probation (CPIP). Elles travaillent en prison. Dans leur bureau, elles écoutent les peurs, apaisent les colères, rappellent la loi… Elles accompagnent les détenus pendant leur incarcération et préparent leur sortie avec eux. En suivant leur quotidien, le film met en lumière une certaine réalité de la vie carcérale et pose la question de la réinsertion aujourd’hui en France.

Avec la présence de la réalisatrice Mathilde Syre.

Jeudi 26 Mai 2016 La Halte du doc Vivant ! La Fabrique-Lescheraines 20h

La Halte du doc

Jeudi 26 Mai 2016
Vivant ! La Fabrique-Lescheraines 20h

Capture d’écran 2016-05-14 à 09.15.04

Cinq garçons – gays et séropositifs – font le pari de sauter en parachute et de se frotter à cet univers sportif si loin de leur personnalité.

Dans ce film drôle et d’une énergie contagieuse, ils vont éprouver cette fraction de seconde où l’on se décide à plonger dans l’inconnu, où l’on prend conscience de l’ampleur du monde et de l’intensité de la vie.

Progressivement des liens se nouent dans le groupe et les langues se délient : on parle d’amours et d’avenir.

Leur goût pour la vie, ils l’expriment au quotidien avec humour et légèreté, mais les idées reçues sont tenaces 30 ans après l’apparition du VIH dans notre société. Cette expérience nous touche et nous emporte car elle renvoie aux moments décisifs dans la vie de tout un chacun.

 Documentaire – 80 minutes – France – 2014

Jeudi 22 Sept. 2016 La Halte du doc Soirée film-débat sur la restauration collective et le bio local - Jeudi 22 mars à 20h - Salle du Parc au Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 22 Sept. 2016
Soirée film-débat sur la restauration collective et le bio local - Jeudi 22 mars à 20h - Salle du Parc au Châtelard

Du 17 au 25 septembre, c’est la semaine « Manger Bio et local, c’est l’idéal ! ».
C’est une belle occasion pour relancer la réflexion sur la restauration collective en Bauges et l’approvisionnement bio local.
C’est aussi la rentrée de la Halte du Doc !
Nous vous proposons donc une soirée film-débat le jeudi 22 septembre à 20 heures à la salle de la Maison du Parc au Châtelard.
Cette soirée est organisée en partenariat avec Biobauges, les Amis des Bauges, l’Adabio et Radio Alto.

Nous vous proposons le documentaire de Thierry Derocles « La face bio de la République« .
affiche-restoco-semaine-bio-et-local
De plus en plus de français souhaitent manger bio. Les parents notamment sont très demandeurs : 75% d’entre eux voudraient que leurs enfants bénéficient de produits bio à la cantine et les actifs sont 59% à en souhaiter dans le cadre professionnel. Derrière ces chiffres encourageants, il y en a d’autres : tandis que le modèle Bio représente une alternative culturelle, sociale, écologique, économique au modèle agro-industriel conventionnel, les surfaces en mode de production biologique bio représentaient fin 2011 à peine plus de 3,5 % de la surface agricole de France.
Ce film va à la rencontre des divers métiers qui fondent ou accompagnent « la bio », et se questionne sur cette apparente contradiction : des pratiques qui marchent, qui contribuent à dépolluer, qui pourtant restent confinées à des niches, tardent étrangement à élargir le cercle des bio-pratiquants. Des producteurs aux consommateurs, en passant par les distributeurs spécialisés, le film nous amène à comprendre les différents facteurs, et cherche à nous donner une idée des perspectives d’évolutions dans le court et le moyen terme. Grâce aux éclairages apportés par une pluralité d’acteurs, agriculteurs, maraîchers, labellisateurs, mais aussi par des élus et des consommateurs, il tente de mieux visualiser les enjeux, économiques, culturels, politiques, liés à cette filière.
Ce film interroge aussi les marges de manœuvre des citoyens et des élus.

La projection sera suivi d’un débat avec plusieurs intervenants :
– la commission Restauration Collective de la Mairie de Bellecombe. Depuis 2 ans, cette commission travaille à l’introduction de plus de produits bio et locaux dans la cantine scolaire de la commune
Maria Muyard de l’Adabio, association pour le développement de l’agriculture bio en Savoie, Haute-Savoie, Isère et dans l’Ain. Elle a été créée en 1984 par des agriculteurs biologiques pour promouvoir une agriculture respectueuse des personnes et de leur environnement. Conçue comme un réel outil de développement répondant aux problèmes propres à l’agriculture biologique, elle accompagne les producteurs aux changements des pratiques et les porteurs de projet à l’installation, les filières bio,…
Audrey Stucker, du PNR. Le Parc a réalisé un état des lieux sur la valorisation des produits agricoles en vente directe et en circuits-courts.

Ce débat sera enregistré par Radio Alto pour une émission.

La soirée est sur libre participation consciente.

Nous vous attendons nombreux !

Jeudi 13 Oct. 2016 La Halte du doc Ecole en Vie - Les Landagnes Ecole 20h

La Halte du doc

Jeudi 13 Oct. 2016
Ecole en Vie - Les Landagnes Ecole 20h

ecole-en-vie_2016

Agnès, Héloise et Nicolas sont enseignants dans l’école publique. Ils ont choisi de pratiquer une pédagogie « active » dans leur classe, ils accompagnent les enfants vers plus d’autonomie et de confiance en soi. Freinet, Montessori, ils s’inspirent des grands pédagogues, mais surtout se questionnent sur leur rôle d’enseignant. Ce film pose un regard sensible sur leur quotidien.
L’école publique est en train de bouger, de l’intérieur. Il est temps d’ouvrir les yeux sur ce changement et de l’encourager. Pour nos enfants. Pour tous les enfants.

 

Jeudi 17 Nov. 2016 La Halte du doc Un village Vertical 20 Maison du Parc Le Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 17 Nov. 2016
Un village Vertical 20 Maison du Parc Le Châtelard

Cette année encore, la Halte du Doc s’associe aux Amis des Bauges, Biobauges, Radio Alto, Oxalis, Bauges en Transition et Gribouille pour la Semaine de la Solidarité Internationale.

Le jeudi 17 novembre à 20 heures, nous vous proposons le documentaire « Un village Vertical » de Géraldine Boudot. La soirée se déroulera à la salle de la Maison du Parc au Châtelard.

vv2015recadree-1

A Villeurbanne, un groupe de citoyens en avaient assez des loyers exorbitants, des années d’attente pour un logement HLM, des logements de fortune… Ils ont décidé de faire face, ensemble, en se constituant en collectif d’habitants. Ils vivent maintenant au «Village vertical», un habitat partagé en ville.
L’habitat partagé permet de repenser le vivre-ensemble, le faire-ensemble, et apporte des réponses aux questions environnementales et sociales d’aujourd’hui.

La projection sera suivie d’un débat en présence d’habitants du Château partagé, habitat participatif à Dullin et de membres du groupe Habitat Partagé en Bauges (à l’état de projet).

Vendredi 25 Nov. 2016 La Halte du doc Les Génies de la Grotte Chauvet 20h30 ECOLE salle polyvalente

La Halte du doc

Vendredi 25 Nov. 2016
Les Génies de la Grotte Chauvet 20h30 ECOLE salle polyvalente

les-genies-affiche

Vieux de 36 000 ans, découverts en Ardèche il y a tout juste 20 ans, les dessins et peintures de la Grotte Chauvet, sont l’un des plus anciens témoignages artistiques de l’humanité. Dans la grotte, plus de 400 dessins et peintures représentent des animaux, dont un grand nombre d’animaux redoutables : le mammouth, le rhinocéros laineux ou le lion des cavernes. Ces images témoignent d’une maîtrise artistique exceptionnelle et cette découverte bouleverse toutes les idées reçues sur l’évolution de l’art depuis les origines. Ces oeuvres sont trop fragiles pour que la grotte puisse être ouverte au public.

Il a alors été décidé de construire à quelques kilomètres de là une reconstitution grandeur nature. Un comité d’artistes, de plasticiens et de spécialistes de la préhistoire est chargé d’accompagner la reconstitution. Aux côtés du peintre catalan Miquel Barceló, membre du comité scientifique, ce documentaire suit le travail de reproduction des oeuvres: retrouver les matériaux utilisés, comprendre les techniques des artistes, le mouvement de leurs dessins et leur façon d’utiliser chaque repli de la roche pour donner vie à leurs images. Avec des allers-retours entre la grotte et le chantier qui avance, le film installe une proximité exceptionnelle avec les peintures et les dessins. On est ici face à l’oeuvre de grands maîtres dont le travail peut être comparé à celui de Rembrandt et de Miró malgré les 36000 ans qui nous séparent.

Un projet fou d’un point de vue scientifique, technologique et artistique qui a ouvert récemment ses portes au public après 30 mois de travaux.

Mardi 13 Déc. 2016 La Halte du doc Assemblée générale de la Halte du Doc à 20h30 aux Amis des Bauges

La Halte du doc

Mardi 13 Déc. 2016
Assemblée générale de la Halte du Doc à 20h30 aux Amis des Bauges

Bonjour à tous,

La Halte du Doc organise son Assemblée Générale annuelle le mardi 13 décembre à 20h30 aux Amis des Bauges.

Après l’élection du CA et du bureau et exposition du bilan de l’année écoulée, nous parlerons du fonctionnement de la Halte du Doc et de la programmation des mois à venir.
Fonctionnement :
La Halte du Doc propose un documentaire une fois par mois suivi d’un débat dans un village différent du cœur des Bauges. Pour cela, nous sommes plusieurs bénévoles à organiser les projections : une personne propose un film qu’il souhaite présenter, il contacte la société de production pour connaître les droits de diffusion et réserve une salle (salle des fêtes, cafés culturels, salle du PNR…). Le soir de la projection, plusieurs bénévoles se retrouvent pour installer le matériel de diffusion.
Si vous avez envie de participer à la Halte du Doc, il y a plusieurs façons :
– proposer un film et/ou un intervenant
– trouver un lieu
– donner un coup de main pour l’affichage
– donner un coup de main pour l’installation du matériel le soir de la projection
La Halte du Doc existe maintenant depuis une dizaine d’années, le fonctionnement est rodé. Nous nous réunissons une fois par an lors de l’Assemblée Générale. Le reste du temps, nous communiquons par mail pour organiser les projections.
Depuis plusieurs mois, nous proposons de plus en plus de projections en partenariat avec les associations et collectifs du massif (Biobauges, Amis des Bauges, Radio Alto, Gribouille, Bauges en transition…).
Si vous avez envie de nous rejoindre, si vous avez des idées de films et de sujets à proposer, si vous avez envie de participer à l’organisation d’une projection, vous êtes les bienvenus !
Nous vous invitons à nous donner une réponse de votre venue à l’Assemblée générale par retour de mail.
A très bientôt,
L’équipe de la Halte du Doc
Pour suivre les projections de la Halte du Doc :

Jeudi 15 Déc. 2016 La Halte du doc Un revenu pour la vie 20h30 Maison du Parc Le Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 15 Déc. 2016
Un revenu pour la vie 20h30 Maison du Parc Le Châtelard

affiche-un-revenu-pour-la-vie_decembre

« Un revenu pour la vie » interroge la notion de revenu de base. Un revenu découplé de l’emploi qui serait inconditionnellement distribué à tous les citoyens. Ce projet à la fois utopique et réaliste, indispensable à l’émergence d’un nouveau vivre-ensemble, sera amené par deux rêveurs en action : Alexis Lecointe, ex-ingénieur et conférencier gesticulant, qui mène une enquête auprès de militants et penseurs du sujet et Frédéric Bosqué, entrepreneur, qui fait voyager ce questionnement au travers d’un périple à vélo.

NOTE DU DISTRIBUTEUR
Qui ramassera les poubelles ? Qui passera la serpillère dans les coursives des réacteurs nucléaires ? Mais aussi qui créera la monnaie, et qui va payer ? En s’appliquant à remettre travail et salaire à leur place dans une société où sur-production et chômage de masse ont de plus en plus de mal à cohabiter sur fond d’inégalités croissantes et d’épuisement de l’écosystème, le film fait honneur au temps libre comme aux activités non lucratives et surtout choisies. Il donne la parole à celles et ceux qui, dans un élan d’utopie salutaire, explorent la possibilité d’instaurer des revenus inconditionnels d’existence.

Mercredi 21 Déc. 2016 La Halte du doc Une Halte du Doc pour les enfants : L'enfant au grelot - à 15h à la Fabrique

La Halte du doc

Mercredi 21 Déc. 2016
Une Halte du Doc pour les enfants : L'enfant au grelot - à 15h à la Fabrique

images

C’est donc un joli conte de Noël que nous projetterons le mercredi 21 décembre à 15h à la Fabrique des Bauges à Lescheraines : L’enfant au Grelot de Jacques-Rémy Girerd (des studios Folimage)
Et juste après, possibilité de faire un bon goûter : jus de pomme chaud au miel et cannelle, Chai, vin chaud…..gaufres et autres gourmandises seront proposées ainsi que des jeux de société pour passer l’apres midi au chaud pour les petits et les parents !!! Venez passer un bon moment!

Film des 3 ans, tous public. Après une tempête de neige, un bébé abandonné est retrouvé par un facteur au milieu de la forêt. Il tient, serré dans sa main, un curieux grelot. L’enfant, Charlie, grandit dans un petit orphelinat en compagnie de six autres garçons. Il se confie souvent à son grelot fétiche et essaie de percer le mystère de ses origines. Quelques jours avant Noël, Charlie accompagne le facteur, son meilleur ami, qui doit apporter les lettres, que les enfants ont écrites, au Père Noël…

Jeudi 26 Jan. 2017 La Halte du doc Projection de Changement de propriétaire - 20h30 - Salle du Parc au Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 26 Jan. 2017
Projection de Changement de propriétaire - 20h30 - Salle du Parc au Châtelard

L’association Terres de Liens nous propose la projection du film Changement de propriétaire de Aurélien Lévêque et Lubna Vink, le jeudi 26 janvier à 20h30 à la salle de la Maison du Parc au Châtelard.

Ce film suit de l’intérieur une aventure citoyenne défendant une idée aussi fiable qu’utopique : celle de la terre comme bien commun. Rassemblés par l’action concrète, les membres du mouvement Terre de Liens mettent en œuvre les moyens nécessaires à la mutation de notre rapport à la terre. Le film montre qu’à travers cet engagement, c’est l’organisation même de notre société qui est remise en question. Et si avec le capitalisme on arrivait à collectiviser les terres ?

Un débat suivra la projection, en présence de Gilbert Gourraud de l’association Terre de Liens Savoie.
Projection organisée en partenariat avec Terre de Liens 73.

Entrée sur libre participation

 

 

 

Lundi 20 Fév. 2017 La Halte du doc Projection de Regards sur nos assiettes - 20h30 - Centre d'accueil Aillon Station

La Halte du doc

Lundi 20 Fév. 2017
Projection de Regards sur nos assiettes - 20h30 - Centre d'accueil Aillon Station

Le lundi 20 février, à 20h30 au Centre d’accueil d’Aillon Station, la Halte du Doc vous invite à la projection de Regards sur nos assiettes de Pierre Beccu.

Six étudiants en géographie enquêtent sur notre alimentation. De leur assiette au sol, ils arpentent le territoire pour trouver des réponses, là où ils consomment, sans aucun à priori, armés de leur seule curiosité. Ils découvrent d’une façon spontanée l’innovation et le bon sens des expériences positives au coin de chez eux. Un voyage original, qui va des interrogations légitimes sur la santé à la quête de sens dans nos vies.

Débat sur les circuits courts en présence du réalisateur, Pierre Beccu et des producteurs et groupements de producteurs du val d’Aillon

Entrée sur libre participation

Lundi 27 Fév. 2017 La Halte du doc Projection de Insecticide, mon amour - 20h30 - Centre d'accueil Aillon Station

La Halte du doc

Lundi 27 Fév. 2017
Projection de Insecticide, mon amour - 20h30 - Centre d'accueil Aillon Station

Troisième Halte du Doc de ce début d’année, le lundi 27 février à 20h30 – Aillon Station – Centre d’accueil
Insecticide, mon amour de Guillaume Bodin

Guillaume Bodin a 26 ans, il est réalisateur et ouvrier viticole en Saône-et-Loire lorsqu’il est victime des traitements obligatoires aux insecticides contre la cicadelle de la flavescence dorée. Comme il est impossible de se faire entendre, il décide alors de quitter son travail et d’enquêter sur la question ! Il part à la rencontre de nombreux acteurs du milieu viticole et scientifique comme Emmanuel Giboulot et Thibault Liger Belair, ces vignerons ayant refusé de traiter aux insecticides. Ou Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et lanceur d’alerte sur les effets catastrophiques de l’utilisation de ce type de pesticides sur l’environnement. Le couple Claude et Lydia Bourguignon apporte de nombreuses informations sur l’impact de ces produits chimiques sur la faune des sols. Néanmoins, tout n’est cependant pas si sombre dans cette affaire, puisqu’un collectif de vignerons tente de faire évoluer le dossier vers un plus grand respect de l’environnement.

Débat en présence du réalisateur, Guillaume Bodin

Entrée sur libre participation

Vendredi 10 Mars 2017 La Halte du doc Projection du documentaire Comme un oiseau dans un aquarium - 20h30 - la Fabrique

La Halte du doc

Vendredi 10 Mars 2017
Projection du documentaire Comme un oiseau dans un aquarium - 20h30 - la Fabrique

Vendredi 10 mars à 20h30 – La Fabrique à Lescheraines
Comme un oiseau dans un aquarium de Thomas Roussillon et Joris Lachaise 

C’est la fin de la trêve hivernale. L’expulsion guette les habitants d’un ancien orphelinat laissé à l’abandon par les pouvoirs publics, au 48 de la rue Lionnaise, à Angers. Réquisitionnée, cette demeure abrite 43 demandeurs d’asile originaires de la Corne de l’Afrique, 14 Roms de Roumanie et 7 jeunes sans-logis, âgés de vingt à trente-cinq ans. Face à l’absence de propositions de relogement, tant de la part de la mairie que de la préfecture, les « habitants du 48 » s’entraident et s’organisent pour faire entendre publiquement leurs revendications. Inéluctablement, l’expulsion a lieu, le 23 avril 2009. C’est le début d’un long chemin vers le relogement pour tous les habitants du 48. C’est également l’affirmation d’un mouvement de réquisition et de résistance qui n’en est qu’à ses débuts, compte-tenu de l’affluence récente de nouveaux demandeurs d’asile.

Débat en présence du réalisateur, Thomas Roussillon

Entrée sur libre participation

Jeudi 13 Avr. 2017 La Halte du doc L'Odyssée de l'Emphatie 20h Maison du Parc Le Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 13 Avr. 2017
L'Odyssée de l'Emphatie 20h Maison du Parc Le Châtelard

« L’Odyssée de l’Empathie » de Michel Meignant et Mario Viana.

Capture d’écran 2017-04-29 à 10.23.22

Peut-on mettre en doute les conséquences

désastreuses des activités humaines sur l’équilibre climatique ?
Prévenir l’augmentation de l’effet de serre est avant tout un enjeu de solidarité et d’empathie.
D’empathie envers les générations présentes et à venir, les animaux, la nature.

Pensez-vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer et qu’il soit possible de préserver notre planète du réchauffement climatique ?

En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, capables d’éradiquer la violence dans le monde et de respecter la nature pour sauver l’humanité.

C’est ce que montre l’Odyssée de l’Empathie, à travers de nombreux témoignages.
Les origines de l’humanité, la bienveillance de Matthieu Ricard, les bushmen du Kalahari, le cultivateur philosophe Pierre Rabhi, les dernières découvertes des neurosciences nous prouvent qu’une enfance heureuse et sans violence est à l’origine naturelle de l’empathie.

En élevant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des citoyens respectueux de l’être humain et de la nature.

Le film sera suivi d’un débat animé par Isabelle Calmels, accompagnante en périnatalité, de Parentraides, et en présence de membres du groupe de Communication Non Violente des Bauges, les Amis des Bauges et Potins Couffins.

Jeudi 18 Mai 2017 La Halte du doc Thank you for Calling, la Fabrique à Lescheraines 20h30.

La Halte du doc

Jeudi 18 Mai 2017
Thank you for Calling, la Fabrique à Lescheraines 20h30.

Capture d’écran 2017-05-09 à 17.47.23

« Thank You For Calling »  est un documentaire qui retrace notamment le combat de toute une vie de cet homme qui s’est mis en danger en devenant lanceur d’alerte sur les risques potentiels de la téléphonie mobile.

La téléphonie sans fil s’est imposée en très peu de temps comme un moyen de communication incontournable dans nos sociétés. Est-il possible, que malgré cette croissance exponentielle, la téléphonie sans fil puisse aussi causer un cancer ? « Thank You For Calling »n’attire pas seulement l’attention sur la gravité des risques éventuels pour la santé, mais pose surtout la question de savoir pourquoi jusqu’ici les chercheurs tels que le Dr Carlo n’ont pas pu faire émerger la vérité.

Au moyen de faits concrets, et grâce à des protagonistes passionnés, le film démontre comment l’industrie de la téléphonie a mis en place une stratégie mûrement réfléchie. Ce sera un combat de David contre Goliath…

Le film est déjà sorti en Allemagne et en Autriche, où la question des ondes est prise très au sérieux ; le corps médical s’est prononcé officiellement pour appliquer des règles de prévention, et une compagnie d’assurance a financé une enquête sur les impacts des ondes sur la santé.
Cette soirée est organisée en partenariat avec Etikya.fr

La projection sera suivie d’un débat animé par Germain Perret de CapVitalis, éducateur à la santé et naturopathe.

Mercredi 07 Juin 2017 La Halte du doc Le Potager de mon Grand-Père, 20h30 salle polyvalente ECOLE

La Halte du doc

Mercredi 07 Juin 2017
Le Potager de mon Grand-Père, 20h30 salle polyvalente ECOLE

Capture d’écran 2017-05-27 à 22.16.14Venu chez son grand-père pour se ressourcer, Martin l’aide et partage des moments de vie autour de son jardin durant toute une année. L’aïeul lui transmettra son savoir, un peu de ses racines et les secrets de ce potager cultivé par amour pour sa femme disparue. Martin prendra conscience de la valeur de ce précieux héritage construit dans l’esprit de respect de l’environnement et de la santé. La pratique de la permaculture, la conservation des semences sont pratiquées naturellement par le grand-père.

Jeudi 19 Oct. 2017 La Halte du doc Les Jours ici, 20 heures, maison de Retraite Le Châtelard

La Halte du doc

Jeudi 19 Oct. 2017
Les Jours ici, 20 heures, maison de Retraite Le Châtelard

 

ob_0015fa_affiche-lesjoursici-brSélectionné au festival du documentaire Traces de vie de Clermont-Ferrand, ce film se présente comme un dialogue, « une frontalité entre eux et moi », explique Benoît Keller. Eux, ce sont les résidents de la maison de retraite d’Ancy-le-Franc, où le réalisateur a tourné durant 10 mois, à raison d’une semaine par mois.

Benoît Keller interroge la vie en maison de retraite et le passage « entre l’avant et l’après déracinement ».

Il a souhaité raconter comment ces personnes âgées construisent leur quotidien en tentant de garder un lien avec leur vie d’avant.

« Ce n’est pas un film sur l’institution ou sur la prise en charge », mais un film qui se demande s’il est encore « possible d’inventer quelque chose » dans ce « lieu impersonnel » qu’est la maison de retraite.

Une production qui, selon plusieurs professionnels, « a ceci de précieux, qu’elle permet de voir une vie cachée. » Celle des hommes et des femmes cherchant à se réinventer.

« Ma grand-mère est entrée en maison de retraite et elle y a perdu ses souvenirs, ses habitudes et tous les plaisirs qui la reliait à la vie. Des années ont passé et aujourd’hui, je retourne en institution. Comment vit-on ici ? 

Au fil des jours, les résidents m’entraînent à la découverte de leur quotidien. Par quelles ruses, quels affrontements ou quelles démences faut-il passer pour rester maître de sa propre histoire ? »
La projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur Benoit Keller.

Jeudi 14 Juin 2018 La Halte du doc Patrimoine des Bauges 20h30 - Salle des Fêtes La Motte en Bauges

La Halte du doc

Jeudi 14 Juin 2018
Patrimoine des Bauges 20h30 - Salle des Fêtes La Motte en Bauges

 

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges et la Halte du Doc ont le plaisir de vous inviter à la projection des 10 cartes postales audiovisuelles sur le Patrimoine Culturel Immatériel du Massif, réalisées par Mathilde Syre et Guillaume Veillet, en partenariat avec la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain :

  • l’automne des vergers
  • vivre au jardin
  • au pays des alpages
  • faire au four le pain du village
  • croyances, contes et légendes
  • parler patois, habiter une langue
  • des voix, des chants, des traditions orales
  • veillées d’hier et d’aujourd’hui
  • colporteurs d’hier et d’aujourd’hui
  • l’argenterie des Bauges