CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges

Agenda

Mardi 26 Juil. 2022 CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges Concert à 17 heures 30 à la chapelle de la Correrie d'Aillon le Jeune

CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges

Mardi 26 Juil. 2022
Concert à 17 heures 30 à la chapelle de la Correrie d'Aillon le Jeune

Concert au bénéfice de la chapelle de la Correrie en vue de sa restauration

Dimanche 04 Sept. 2022 CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges Participation à l'opérette de Jacques Offenbach "Monsieur Choufleuri restera chez lui" à la Salle des Fêtes du Chatelard

CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges

Dimanche 04 Sept. 2022
Participation à l'opérette de Jacques Offenbach "Monsieur Choufleuri restera chez lui" à la Salle des Fêtes du Chatelard

Lundi 12 Sept. 2022 CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges Reprise des répétitions lundi 12 septembre 20 h pour préparer les concerts de Noël : accueil de nouveaux choristes

CHORALE : Ensemble polyphonique des Bauges

Lundi 12 Sept. 2022
Reprise des répétitions lundi 12 septembre 20 h pour préparer les concerts de Noël : accueil de nouveaux choristes

Ses partenaires :

           

Année 2022

Article du « Vivre en Bauges » de mars 2022 : L’Ensemble Polyphonique des Bauges plébiscité par son public

Concerts d’été 2022

L’été avait pris de l’avance pour nos concerts de printemps. Ce sont donc deux soirées quasi estivales que nous avons pu partager avec 120 spectateurs le samedi 11 juin à 20 heures à Jarsy et le dimanche 12 juin à 18 heures à Lescheraines : des habitants des Bauges, fidèles « supporters » ou plus nouvellement attirés par nos concerts, personnes venues aussi d’au-delà du massif des Bauges. Ce fut en tout cas un public enthousiaste et chaleureux qui, par ses applaudissements fournis, nous a fait bisser et même « trisser », à Lescheraines, les chants qu’il avait le plus apprécié : sont sortis vainqueurs « Le psaume de la création » et « Ameno ».
Est sorti aussi vainqueur Thierry Bébert, notre chef de chœur, toujours aussi pétillant, enjoué et néanmoins sérieux, particulièrement élégant dans « son costume Prince de Galles revêtu en l’honneur du compositeur gallois Karl Jenkins cher à son cœur » (dixit Thierry) et bien présent dans la programmation de ces deux soirées. En effet, Thierry a, une fois de plus, amusé et tenu en haleine le public par les présentations qu’il avait imaginées. Et dans cette belle énergie, c’est un chœur attentif et uni, mais joyeux et dynamique qu’il a entraîné pour conduire le public dans un voyage à travers les époques et les genres, de l’Ave Maria de Caccini à Karl Jenkins, musique de film, chœurs d’opéra, chants sacrés, New Age…

Même succès le mardi 26 juillet où nous nous produisions à la chapelle de la Correrie d’Aillon le Jeune. Une jolie petite chapelle dans son écrin de verdure où nous avons pris plaisir à chanter, un plaisir visiblement partagé puisque nous avons fait « chapelle comble » et que le public enthousiaste nous a fait une nouvelle fois bisser… Ameno. Encore un beau concert dont l’intégralité de la recette a été versée à l’association en charge de la restauration de la chapelle. Thierry Bébert a fait profiter tous les participants de ses compétences de guide du patrimoine Savoie Mont-Blanc qu’il exerce particulièrement à la Chartreuse d’Aillon, et dans cette chapelle qu’il affectionne : « Nous sommes prêts à chanter de nouveau pour contribuer à sa restauration », a-t-il annoncé sous les bravos. A noter que la somme allouée par la Mairie du Châtelard pour l’animation du goûter des anciens, le dimanche 15 mai, avait déjà été reversée pour la réfection de la chapelle. Ensemble Polyphonique amical et joyeux, mais aussi ouvert et touché par la préservation du beau patrimoine de notre massif des Bauges.

Cette complicité entre le chœur et son chef ainsi que cette programmation ont remporté l’adhésion du public puisqu’à l’issue de ces concerts, de nombreuses personnes ont manifesté leur désir de rejoindre notre Ensemble. Nous avons accueilli avec plaisir l’une d’elles dès le mois de juillet, d’autres sont effectivement venues faire un essai et ont apprécié l’ambiance de notre chorale et notre accueil. Certains freins peuvent subsister : crainte de manquer de disponibilité, de ne pas arriver à maîtriser les chants, doute sur sa voix…  Nous conseillons à toute personne qui souhaiterait venir chanter avec nous de nous rejoindre en septembre ou en janvier pour pouvoir participer à l’apprentissage des nouveaux chants et éviter d’arriver à un moment où nous maîtrisons mieux notre programme. Si l’aventure vous tente, si vous avez envie de partager les bienfaits du chant choral et le plaisir qu’il procure, n’hésitez plus : venez participer à une répétition… et peut-être plus.

Pour balayer doutes et hésitations, je vous livre le témoignage spontané d’une choriste.
« Bonjour à tous, chers lecteurs du Vivre en Bauges.
Je me présente : Estelle Duperier-Catalaz. J’habite Sur-Roche, un petit hameau sur la commune de Jarsy. J’ai 41 ans.
Depuis quelques mois j’ai intégré l’EPB. Cela faisait plusieurs mois, voire une année, que ma sœur, notre père et moi parlions d’intégrer une chorale sur le massif, puis obligations diverses et variées…, plus Covid, nous remettions toujours à plus tard la mise en place de l’action nécessaire pour répondre à cet appel.
Lors d’une sortie avec une amie, le même sujet réapparait, et quelques instants plus tard, nous apercevons au loin, Thierry Bébert (chef de chœur de l’EPB). Ni une ni deux, nous décidons de l’aborder afin de le saluer et de lui demander s’il serait possible d’intégrer la chorale, et si oui, comment faire.
Moi je lui précise alors que je n’ai AUCUNE expérience en la matière, que je ne sais pas lire une partition et que les seules fois ou j’ai essayé de chanter jusqu’à présent, c’est à la messe, mais que je chante plutôt Faux… Il sourit et me dit : « aucun souci, venez lundi pour 20 heures, salle de la Madeleine à Lescheraines, et on voit tout ça. »
Nous voilà parties, mon amie et moi, en repérage.
Nous arrivons donc ce fameux lundi à 20 h. Là nous sommes chaleureusement accueillies. Les « bienvenue » se succèdent. Thierry nous fait asseoir, nous demandant quel pupitre nous souhaitons rejoindre. En ce qui me concerne, totale novice en la matière, un immense point d’interrogation se dessine sur mon visage… ??? Soprano ??? Alto ??? Ténor ??? Basse ???… Devant mon visage dubitatif, Thierry choisit de me placer chez les soprani.
C’est alors que la répétition commence. La chorale prépare alors les prochains concerts de Noël qui devraient avoir lieu dans un mois et demi. 
Premier chant : un Ave Maria en Italien…, pour moi c’est un signe de l’univers me souhaitant la bienvenue car j’ai précédemment vécu 15 ans en Italie avant de réintégrer « Les Bauges » ma terre natale, il y a quelques années de cela maintenant… Puis les chants se succèdent, les partitions pleuvent à flot…les chanteurs ont un niveau incroyable à mes yeux, je me demande ce que je fais là, dès que j’essaye de chanter j’en ai la tête qui tourne vraiment. C’est trop haut pour moi.
Les seuls mots qui sortent de ma bouche sont, je m’en souviendrai toujours, car c’était vraiment mon ressenti sur le moment : « je suis Choquée !!!!! » »Je n’y arriverai jamais !!!! »
Fin de la répétition, nous commençons à tout ranger pupitres, chaises…, et moi je demeure sous le choc. On me demande mon ressenti, j’explique que je suis tout simplement choquée et que je ne pense pas pouvoir m’intégrer à une telle équipe de chanteurs, apprendre une telle quantité de chants ne sachant pas lire une partition et que chanter auprès des soprani me demande un effort tel que j’en ai la tête qui tourne.
On me répond alors, sourire aux lèvres comme toujours : « Okey, c’est normal que tu te sentes submergée, nous ça fait des années que nous répétons tous ensemble et avec le covid, nous n’avons plus pu faire de représentation. Donc autant te dire que nous les préparons depuis un moment ces concerts et que nous souhaitons profondément les vivre pleinement, et donner le meilleur de nous-même lors de ces prochaines représentations. » « En ce qui concerne ton mal de tête, pas de problème, la semaine prochaine, tu passes chez les Alti et tu vois ce qu’il en est. » « Surtout ne t’inquiète pas pour le fait que tu ne saches pas lire les notes, beaucoup d’entre nous sont comme toi et travaillent tout simplement à l’oreille. D’ailleurs, Odile va te faire passer des supports audio MP3 sur CD afin que tu puisses écouter les chants chez toi, ou en voiture. »
Moi qui voulais tout simplement déclarer forfait après cette première expérience déstabilisante, me voilà de nouveau embarquée pour un autre essai… Allez d’accord, je veux bien réessayer. On se voit lundi prochain, même endroit, même heure.
Et c’est ainsi que les lundis se sont succédé, que je suis passée du pupitre des Soprani au pupitre des Alti, que j’ai alors été bien entourée et soutenue par mes voisines de pupitre qui répondaient à chacune de mes interrogations, désireuses de me voir avancer et prendre plaisir à chanter auprès d’elles, que les supports sont arrivés, que je me suis prise au jeu à répéter à la maison, à écouter les chants dans ma voiture lors de mes déplacements, etc… Les concerts de Noël sont arrivés et chacun a fait de son mieux, puis la représentation de mai, les concerts de juin, celui de juillet à la chapelle d’Aillon le Jeune…
Moi, Estelle, très rapidement je me suis sentie pleinement intégrée par cette nouvelle famille qu’est l’EPB. Tous ont été très prévenants et gentils. C’est tellement enrichissant de partager ces moments de plaisir avec ces personnes de tout âge et de tous horizons…
Moi Estelle, après neuf mois auprès de l’EPB, aujourd’hui encore je ne sais pas vraiment chanter, mais ce que je sais faire, c’est prendre plaisir à faire de mon mieux, pour moi, pour mes compagnons de chant et pour le public qui vient nous écouter, rire avec nous parfois et nous applaudir lorsque le cœur lui en dit.
Un grand Merci à tout l’ensemble polyphonique des Bauges pour sa Gentillesse, sa grandeur de cœur et sa Bienveillance ! Et un Merci tout particulier à mon Papa, René Duperier-Catalaz qui, à chaque retour de répétition a su m’encourager afin que je persiste et que je n’abandonne pas, car à l’origine de tout cela, nous aurions souhaité intégrer tous deux cette chorale, afin de prendre plaisir à chanter ensemble, lui qui aime tant chanter… Mais cette année c’est sur son bien-être et sa bonne santé qu’il a dû et doit encore plancher… Qui sait l’année prochaine… 

Chers lecteurs, merci pour votre attention et vraiment, si vous avez envie de chanter en vous amusant, dans la joie, la bonne humeur, le tout parsemé de bienveillance, alors n’hésitez pas à venir pousser la porte de la salle de la Madeleine un lundi soir à 20 heures et, qui sait, pousser la chansonnette au Cœur de l’ensemble polyphonique des Bauges.
Bien à vous… Estelle »

——————————

Dimanche 4 septembre, nous participerons à l’opérette-bouffe d’Offenbach « Monsieur Choufleuri restera chez lui » montée par Les Amis des Bauges avec la Compagnie Annie Tasset et l’accompagnement d’Odile Malvezin au piano. A en croire le plaisir et la joie éprouvés pendant nos répétitions, de juin à septembre, nul doute que les spectateurs passeront un très bon moment.
Quelques images de la dernière répétition  :

 

 

 

 

 

 

Des contacts pris à l’issue de nos concerts de juin et juillet par deux chorales du bassin chambérien devraient se concrétiser à l’automne pour des concerts partagés.

A partir du 12 septembre, reprise de nos répétitions pour préparer les concerts de Noël, qui auront lieu :

  • samedi 17 décembre à 18 h 00 à l’église de Bellecombe et
  • dimanche 18 décembre à 17 h 00 à l’église d’Aillon le Jeune.

Nous comptons sur vous pour vivre ensemble de beaux instants de joie et d’émotion.

———————————————

Concerts d’été 2022

Concert au bénéfice de la chapelle de la Correrie d’Aillon le Jeune, en vue de sa restauration, mardi 26 juillet à 18 heures à la chapelle, à Aillon le Jeune.
Toutes les photos et vidéos :

 

 

 

 

 

 

Les vidéos et photos du concert de Lescheraines, dimanche 12 juin :

Article du « Vivre en Bauges » de mars 2022 : L’Ensemble Polyphonique des Bauges de retour en concert

Concerts de Noël 2021
Absent depuis deux ans du fait de la crise sanitaire, l’Ensemble Polyphonique des Bauges est « remonté sur scène » deux dimanches successifs, à Arith et à Sainte-Reine, pour ses concerts de Noël, invitant son public à partager ces moments de joie. Celui-ci, fidèle, a répondu présent à ces retrouvailles, bravant la neige, la glace et la pandémie.
Le chef de chœur de l’Ensemble Polyphonique, Thierry Bébert, entraîna spectateurs et choristes dans un conte de Noël qu’il anima avec la fantaisie dont il a le secret ! Ce conte, construit en première partie autour des airs du film « Les Choristes », avec en final un « Compère Guilleri » entonné par un public qui retrouvait son âme d’enfant, se poursuivit en seconde partie par des chants contemporains, chants de Noël d’origines diverses, chants religieux, traditionnels, folk, pour s’achever sur une mise en scène joyeuse et colorée du Père Noël qui fit briller les yeux des enfants et amena le sourire sur les lèvres des grands puis un « Glory, Glory Alleluia » animé et repris avec ferveur par l’assistance

.

Les applaudissements fournis du public furent à la mesure de la joie que lui procura ce programme résolument nouveau et varié élaboré avec soin par Thierry Bébert.
Ces concerts ont aussi été l’occasion de présenter quatre nouveaux choristes, dont les deux plus jeunes de l’Ensemble, et de fêter les 90 ans d’une des personnes les plus anciennes.
Ces retrouvailles chaleureuses avec notre public ont permis aux choristes de se donner entièrement, événement fort surtout pour nos dernières recrues dont c’étaient les premiers concerts. Chacun a pleinement apprécié ces moments de partage d’énergie.
Assemblée générale
Après un mois de janvier de « relâche », notre assemblée générale a pu se réunir le 31 janvier 2022 alors que l’an dernier elle avait dû se tenir par correspondance : plaisir de se retrouver pour faire le point sur l’année écoulée (rapports annuels : moral, d’activité, financier) et préparer les projets de 2022.
Effectifs : au cours de l’année écoulée, nous avons eu le plaisir d’accueillir trois nouveaux choristes : une alto et deux ténors. Le fait d’intégrer régulièrement de nouveaux chanteurs, surtout de jeunes chanteurs, nous fait chaud au cœur et témoigne de l’attractivité de notre ensemble et des programmes proposés.
Au 31 décembre 2021, l’Ensemble Polyphonique des Bauges comptait 26 choristes répartis de manière équilibrée entre les différents pupitres (6 soprani, 7 alti, 7 ténors, 6 basses) et provenant de l’ensemble des communes des Bauges.
La chorale se trouve donc considérablement rajeunie depuis trois ans avec environ un quart des choristes dans la tranche d’âge 30 / 50 ans, un quart dans celle des 50 / 65 ans et la moitié dans celle des 65 / 93 ans.
Remerciements
Le Président, Bernard Mollet, adresse ses vifs remerciements à tous les soutiens qui ont été apportés à notre chorale dans les périodes difficiles traversées :

  • aide financière du Conseil Départemental de la Savoie et des communes du SIVU des Bauges qui ont maintenu leurs subventions malgré l’activité réduite de l’EPB,
  • soutien logistique de la Mairie de Lescheraines pour l’organisation des répétitions, des mairies d’Arith, Doucy et Sainte Reine ainsi que du curé de la paroisse de Saint Bernard de Menthon pour la tenue des concerts en 2021, de la mairie de La Compôte où nous avons pu répéter lorsque nous ne pouvions occuper la salle de La Madeleine en raison des mesures sanitaires,
  • un grand merci à notre nouveau chef de chœur, Thierry Bébert, qui a su reprendre le flambeau pour nous diriger : un « César de chef de chœur » en chocolat lui a été remis en remerciement de son implication !
    Le Président a souligné que, malgré les épreuves traversées en 2021, nous avions su rester soudés, former des projets et garder des échanges d’amitié. Espérons que l’année 2022 permette à l’Ensemble Polyphonique de reprendre pleinement son activité dans l’ambiance générale qui la caractérise (ouverture, partage, énergie, bonne entente, etc.) et qui est le moteur principal de sa réussite. Un grand merci aussi, et surtout, à tous les choristes pour leur fidélité et leur enthousiasme.
  • Saison 2022
    Depuis le 7 février, l’Ensemble Polyphonique a repris ses répétitions et prépare son nouveau programme.
    Concerts
    Un certain nombre de concerts sont d’ores et déjà fixés :
    –  au printemps : samedi 11 juin à 20 h 00 à l’église de Jarsy 
    et  dimanche 12 juin à 18 h 00 à l’église de Lescheraines,
    –  Noël :              samedi 17 décembre à 18 h 00 à l’église de Bellecombe
    et  dimanche 18 décembre à 17 h00 à l’église d’Aillon le Jeune.

    Notre participation à la Fête de la Musique est évoquée. Nous prévoyons aussi un concert d’automne à l’extérieur des Bauges, peut-être au festival de chorales de Mégevette ou avec la chorale de Lhuis et des musiciens (groupe de Simon Cain, groupe de jumbee). Nous pourrions participer à l’opérette-bouffe d’Offenbach « Monsieur Choufleuri restera chez lui » que Les Amis des Bauges envisagent de monter cette année. Nous sommes aussi ouverts à tout partage et échange de chorale qui pourrait se mettre en place. Nous faisons appel à vous, lecteurs, si vous connaissez une commune, un endroit où nous pourrions donner une représentation : n’hésitez pas à nous contacter.
    Programme et méthode
    Nous chantons à l’unisson, deux, trois ou quatre voix. Notre méthode de travail repose sur une répétition hebdomadaire, le lundi soir à Lescheraines, salle de La Madeleine, de 20 heures à 22 heures. Lors des répétitions, nous travaillons avec un accompagnement de partitions jouées sur ordinateur. En outre, nous réalisons pour chaque choriste des supports de travail MP3 musicaux et en voix chantée.
    Notre registre va du sacré, de l’opérette et opéra (en extraits bien sûr !), aux chants du monde, gospels… Cette année, nous osons des chants modernes en nous adjoignant un accompagnement de musiciens. Chers lecteurs, celui qui veut donner de son temps en musique peut se rajouter à nous, juste pour l’expérience d’un concert par exemple. Et n’oubliez pas que nos portes sont ouvertes à tout amateur de chant qui souhaite nous rejoindre.

    ————————————

    Assemblée générale 2021 de l’Ensemble Polyphonique : lundi 31 janvier 2022 à 19 heures à la Salle de La Madeleine, à Lescheraines.

    Les répétitions sont suspendues en  janvier compte tenu de la forte circulation du virus. Reprise le lundi 7 février.

Qui sommes-nous ?

Constitué en association régie par la loi 1901, l’Ensemble Polyphonique des Bauges a son siège social à Bellecombe en Bauges.
L’Ensemble Polyphonique des Bauges a été créé en octobre 1988 à l’initiative de chanteurs et chanteuses de Bellecombe en Bauges et de deux solistes professionnels, Albert Lance et Iris Parel, résidant à Nice, mais passant leurs vacances en Bauges.
L’ensemble est actuellement composé de 24 choristes répartis dans les 4 pupitres : 6 soprani, 6 alti, 6 ténors et 6 basses, dont 1 soliste Thierry Bebert (ténor), tous bénévoles, habitant les différentes communes des Bauges, et n’ayant pas obligatoirement une formation musicale particulière.
Depuis la disparition de Christian Dodelin, Thierry Bébert assure la direction de l’Ensemble en tant que chef de chœur.
Jusqu’en 1998 – date à laquelle Albert Lance a cessé ses fonctions de directeur artistique de l’Ensemble – nous avons travaillé et présenté des œuvres du répertoire lyrique (dont 4 opéras : Mireille de Gounod, les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, Carmen de Bizet, Faust de Gounod, des extraits d’opérette : Madame Angot) ainsi que des œuvres du répertoire sacré (Te Deum de Mozart, Alleluia d’Haëndel, Oratorio de Noël de Camille Saint Saëns, Requiem de Faure, Magnificat de Buxtehude, Credo de Vivaldi, Gloria de Vivaldi,….)
Depuis 1998 nous étudions principalement de la musique sacrée et nous nous sommes produits dans les différents villages des Bauges ainsi que dans des communes du Parc Naturel des Bauges (St Jorioz, Grésy sur Aix, St Eustache, Pugny, Albens, La Chapelle St Maurice). Nous avons eu aussi l’occasion de participer à des concerts de l’Orchestre Européen dirigé par Hugues Reiner.

La devise de la chorale : « Un pays qui ne chante plus se meurt.»

Deux citations à méditer :

« Ce n’est pas tant le chant qui est sacré, c’est le lien qu’il crée entre les êtres. »  Philippe Barraqué

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots. » Richard Wagner


Invitation à nous rejoindre…

L’Ensemble Polyphonique des Bauges souhaite renforcer ses effectifs. Il accueillera chaleureusement tout nouveau membre souhaitant s’intégrer.

Gentillesse, simplicité, bonne humeur, partage, « ressourcement », voilà ce que trouvera tout nouveau choriste dans notre groupe.

Alors si vous aimez chanter, que vous ayez un peu de temps et l’envie de partager votre passion, n’hésitez pas!

Rejoignez-nous, pour un essai… ou pour adhérer.

flyer_p1

Nos répétitions

Les répétitions de la chorale se tiennent dans une salle mise à disposition par la commune de Lescheraines, tous les lundis soirs, de 20 à 22 heures.

Elles sont ponctuellement animées par le pianiste qui accompagne l’Ensemble Polyphonique des Bauges lors des concerts : Simon Cain.

Accès à la salle de la Madeleine

La salle se situe au rez-de-chaussée de la Résidence de La Madeleine à laquelle on accède par une rampe et un petit escalier à droite de Radio Alto. La Résidence est située sur l’accès voiture à la Maison Médicale.

madeleine

Notre méthode de travail

Nous développons la pratique d’enregistrements au piano par pupitres afin de permettre à chacun le travail personnel nécessaire à une bonne appropriation des œuvres. Chaque choriste dispose donc, selon son souhait, d’un CD ou de fichiers informatiques pour répéter à domicile en fonction de ses besoins.

Des répétitions par pupitre sont organisées ponctuellement.

Recherchons pianiste…

Simon Cain, musicien et professeur de piano émérite, fait partie de l’Ensemble Polyphonique des Bauges : il nous accompagne avec brio lors de nos concerts (piano, violon et même chant, de sa très belle voix). Il nous accompagne aussi de temps à autre lors de nos répétitions, mais ne peut se rendre disponible tous les jeudis, à notre grand regret. C’est pourquoi, outre de nouveaux choristes, nous recherchons aussi un ou une pianiste susceptible de nous accompagner le lundi soir, bénévolement bien sûr, car les ressources de l’association ne lui permettent pas de rémunérer un pianiste. Un appel est donc également lancé auprès de toute personne capable de déchiffrer au piano une partition, que ce soit un élève de l’école de musique désireux de se perfectionner et de vivre une autre pratique de la musique, un pianiste amateur souhaitant prendre part à notre activité, dans une ambiance détendue et chaleureuse, mais aussi sérieuse.

Année 2021

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une Bonne Année 2022, en musique bien sûr !

Concert de Noël du 19 décembre

Un public chaleureux était venu partager ce deuxième concert de Noël en l’église de Sainte-Reine.

Quelques captures de ces beaux moments

Concert de Noël du 12 décembre

Absent depuis deux ans du fait de la crise sanitaire, l’Ensemble Polyphonique des Bauges « remontait sur scène » ce dimanche pour son premier concert de Noël et invitait son public à partager ces moments de joie. Celui-ci, fidèle, avait répondu présent à ces retrouvailles, bravant la neige, la glace et la pandémie.

Le chef de chœur de l’Ensemble Polyphonique, Thierry Bébert, entraîna spectateurs et choristes dans un conte de Noël qu’il anima avec la fantaisie dont il a le secret ! Ce conte, construit en première partie autour des airs du film « Les Choristes », avec en final un « Compère Guilleri » entonné par un public qui retrouvait son âme d’enfant, se poursuivit en seconde partie par des chants contemporains, chants de Noël d’origines diverses, chants religieux, traditionnels, folk, pour s’achever sur une mise en scène joyeuse et colorée du Père Noël qui fit briller les yeux des enfants et amena le sourire sur les lèvres des grands puis un « Glory, Glory Alleluia » animé et repris avec ferveur par l’assistance.

Les applaudissements fournis du public furent à la mesure de la joie que lui procura ce programme résolument nouveau et varié élaboré avec soin par Thierry Bébert.

Ce concert fut aussi l’occasion de présenter deux nouvelles choristes, les plus jeunes de l’Ensemble, et de fêter les 90 ans d’une des personnes les plus anciennes. La chorale se trouve donc considérablement rajeunie depuis trois ans avec environ un quart des choristes dans la tranche d’âge 30 / 50 ans, un quart dans celle des 50 / 65 ans et la moitié dans celle des 65 / 93 ans.

Si cet aperçu a suscité en vous l’envie de partager ces beaux moments, notez que l’Ensemble Polyphonique des Bauges donnera le même concert dimanche 19 décembre, à 15 heures 30, en l’église de Sainte-Reine (73630).

Et n’oubliez pas que nos portes sont ouvertes à tout amateur de chant qui souhaite nous rejoindre. Les répétitions ont lieu le lundi soir à Lescheraines, salle de La Madeleine, de 20 heures à 22 heures.

Après un petit concert le 16 janvier, l’Ensemble Polyphonique commencera à préparer son nouveau programme. La saison 2022 sera lancée après l’assemblée générale de la chorale, qui devrait se tenir fin janvier et à laquelle toute personne intéressée est conviée.

Quelques photos de ce concert… Mais d’où vient ce beau Père Noël ? Cherchez bien et dites-nous si vous avez trouvé ! Rendez-vous dimanche 19 décembre pour la réponse.

L’Ensemble Polyphonique des Bauges retrouve le plaisir de chanter

« Un pays qui ne chante plus se meurt » : telle est la devise de l’EPB. Après les épreuves traversées depuis 2020 (confinements successifs, annulation de tout regroupement, décès), les choristes ont enfin renoué avec les bienfaits du chant partagé et des échanges d’amitié. Les répétitions ont repris au mois de juin, à l’église de La Compôte, puis à partir de début juillet à la salle de La Madeleine à Lescheraines. Que ces deux municipalités soient remerciées pour leur soutien et leur disponibilité. A l’issue de ces répétitions, l’EPB a pu donner un petit concert en hommage à ses membres disparus depuis 2020, n’ayant pu participer aux cérémonies compte tenu des restrictions en vigueur.

Dimanche 8 août, après la messe qui avait lieu à Doucy-en-Bauges à 10 heures, l’EPB a interprété six chants dédiés à nos amis disparus. Cet hommage fut court mais intense et chargé d’émotion : émotion à l’évocation des nôtres mais aussi bonheur de partager ces instants entre nous et avec notre public. Douceraines et doucerains en redemandent ! Ce concert s’est terminé autour d’un apéritif offert dans son jardin par un doucerain (merci à lui !) sous le soleil retrouvé après une longue période de mauvais temps.

Deux semaines de vacances, et reprise des répétitions lundi 23 août à 20 heures à Lescheraines avec comme objectif les concerts de Noël qui auront lieu le dimanche à 15 heures : le 12 décembre à Arith et le 19 décembre à Sainte Reine.

Nous espérons vous retrouver nombreux à ces rendez-vous traditionnels. Et n’oubliez pas que nos portes sont ouvertes à tout amateur de chant qui souhaite nous rejoindre.

Quelques photos du concert du 8 août à Doucy-en-Bauges

Après quelques répétitions à l’église de La Compôte en juin, reprise des répétitions normales à partir du 1er juillet à la salle de La Madeleine, à Lescheraines, le lundi à 20 h.

Dimanche 8 août, petit concert après la messe de 10 h à Doucy-en-Bauges

Vers 11 heures, à l’issue de la messe en l’église de Doucy, l’Ensemble Polyphonique des Bauges donnera un petit concert en hommage à ses membres disparus depuis 2020.

L’Ensemble Polyphonique des Bauges pleure son chef de chœur, mais prépare la reprise

Selon la devise des gens du spectacle « le spectacle continue », l’EPB fait face à la triste réalité qui s’acharne depuis octobre 2020. Les confinements et restrictions de toutes sortes ont rendue impossible toute activité depuis novembre 2020 ; l’EPB a eu la tristesse de perdre plusieurs anciens membres (Maryse Pasqualini, Andrée Perrier et Marthe Communal) et a été bouleversé par la disparition, le 5 mai dernier, de Christian Dodelin, son chef de chœur depuis 30 ans, à la suite d’une maladie qui le handicapait depuis quelques années. Thierry Bébert assurait l’intérim depuis lors ; il va devoir reprendre le flambeau pour nous diriger. Christian restera présent en nous et nous donnera de la force.

Compte tenu des contraintes liées à la pandémie Covid 19, l’assemblée générale 2020 n’a pu se réunir en présentiel. Le bureau a décidé le 10avril 2021 de constituer une assemblée générale par correspondance.

Bilan de l’année 2020

Bernard Mollet, président de l’EPB, souligne la période inédite traversée depuis février 2020, sans qu’un retour à la normale ne soit envisagé avant mai 2021, et ce dans le meilleur des cas. La crise sanitaire s’est abattue sur l’EPB, réduisant à néant tous les projets qu’il portait et faisant voler en éclats tous les cadres existants.

Les répétitions se sont arrêtées au mois de février 2020 et n’ont pu reprendre que ponctuellement entre deux confinements au mois de juillet et en septembre/octobre. Le protocole sanitaire imposé a amené l’EPB à répéter à l’église de La Compôte, gracieusement mise à disposition par le Maire de la commune que le président remercie vivement. Il remercie également le Département et le Sivu EJ des Bauges pour les subventions accordées ainsi que la municipalité de Lescheraines qui a continué à réaliser gratuitement les photocopies. Aucun des concerts prévus n’a pu se tenir, même si jusqu’au mois d’octobre nous avons espéré pouvoir sauver les concerts de Noël.

L’épidémie a interdit tout rassemblement de l’ensemble des membres de l’EPB, les privant du plaisir et du bienfait de partager le chant, mais aussi un lien social fort et une profonde amitié. Nous avons tout de même réussi à garder le contact, à prendre des nouvelles et à nous soutenir les uns les autres grâce au téléphone et à la messagerie internet. Un grand merci à Françoise et Claudine qui, chaque jour de confinement, ont envoyé à tous les internautes de l’EPB des messages de genres variés (drôles, touchants, critiques, artistiques…), rompant ainsi l’isolement si pesant.

En 2020, l’EPB a eu le plaisir d’accueillir une nouvelle soprano. Au 31 décembre 2020, il comptait 24 choristes (6 soprani, 6 alti, 6 ténors, 6 basses) en provenance de plusieurs communes des Bauges et 1 musicien, Simon Cain, pianiste et altiste.

Projets pour 2021

Les projets de l’EPB consistent en la reprogrammation des concerts annulés en 2020 et en un petit concert d’hommage aux membres disparus depuis 2020.

  • hommage aux membres disparus : petit concert organisé un dimanche après une messe ;
  • concert à la Maison de retraite du Châtelard ;
  • concert d’automne ;
  • concerts de Noël le 12 décembre à Arith et le 19 décembre à Sainte Reine.

Les concerts envisagés seront bien entendu organisés dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Répétitions

Nous espérons pouvoir reprendre nos activités au mois de juin. Les répétitions restent pour l’instant fixées le lundi soir. A l’heure où nous rédigeons cet article, nous ne pouvons indiquer avec certitude l’heure et le lieu : soit dans la Salle de La Madeleine, à Lescheraines, soit à l’église de La Compôte.


L’Ensemble Polyphonique des Bauges et le Spéléo Club de Savoie en deuil de leur ami, Christian Dodelin

Christian, natif de Pavilly près de Rouen où il a fait ses études, vient de nous quitter le 5 mai 2021, à l’âge de 72 ans. Il avait choisi, en 1978, de venir vivre en Bauges avec sa famille. Passionné de spéléologie et aimant vivre au plus près de la nature, le massif des Bauges, proche de La Chartreuse, lui convenait parfaitement.

Éducateur spécialisé, il a d’abord travaillé à Chambéry à La Sauvegarde de l’Enfance, puis a rejoint le Gai Logis en 2000. Ses compétences en spéléo, escalade et autres sports nécessitant une relation d’entr’aide, alliées à son attachement sincère à sortir des jeunes de la galère, lui donnaient de très bons résultats et son directeur avait toute confiance en lui pour lui confier des jeunes. Très apprécié de tous, on lui confiait les cas les plus difficiles, ceux que personne ne voulait. Il a su, par son professionnalisme, faire évoluer le monde éducatif. Il a toujours été reconnu dans tous les domaines qu’il touchait, par son savoir-être et son savoir-faire dans la plus grande humilité.

Il convient aussi d’évoquer son investissement dans la politique locale (conseiller municipal à Bellecombe), auprès du catéchisme aussi dans les années 90, puis auprès des instances scientifiques liées aux milieux spéléologique (étude des chauves-souris entre autres) et géologique (travail au Parc des Bauges pour qu’il soit reconnu Géoparc) sans être exhaustif : il en faisait tant !

C’est dans les années 1970 que Christian a découvert la spéléologie en Normandie, ce qui l’a conduit, quelques années plus tard, à rejoindre le spéléo club de Savoie et, avec d’autres, à explorer et découvrir les plus grandes cavités de Savoie. Moniteur fédéral puis breveté d’Etat, instructeur fédéral, conseiller technique… sa passion et ses connaissances en la matière l’ont conduit à prendre de nombreuses responsabilités au sein de la fédération, comme président du spéléo secours français durant plusieurs années et président de la commission de secours international, fonctions pour lesquelles il était reconnu et apprécié tant au plan local qu’international. De la découverte d’un simple trou aux explorations plus spectaculaires, il aimait avant tout partager ses connaissances aussi bien auprès des plus jeunes (association ALPAE en Bauges, initiation auprès des collégiens, camps de jeunes avec les Amis des Bauges) qu’à travers différents colloques scientifiques – en particulier sur les chauves-souris- en France comme à l’étranger. Son charisme restera dans la mémoire de ceux qui l’ont croisé.

Parallèlement à ses activités spéléologiques et son métier d’éducateur, sous l’impulsion d’Albert Lance, ténor lyrique international, et de son épouse Iris Parel, chanteuse lyrique aussi, il a fondé, avec d’autres chanteurs amateurs de Bellecombe en Bauges, l’Ensemble Polyphonique des Bauges (EPB) en 1988, son rôle consistant à assurer les répétitions en tant que chef de chœur. Il s’est tout de suite investi dans l’interprétation d’opérettes, d’opéras et chants sacrés pendant les années 90 avec la particularité de chanter comme ténor tout en menant l’Ensemble, « fonction » qu’il a toujours pratiquée par la suite. Ce fut l’occasion de chanter avec des artistes et des orchestres réputés. Quelles rencontres enrichissantes pour les Baujus ! Suite au départ en 1998 des deux initiateurs de l’EPB, il a assumé avec ténacité la continuité de l’EPB durant plus de 20 ans jusqu’à ce que son état physique ne le lui permette plus, passant la baguette (qu’il n’a jamais utilisée) à Thierry Bébert. Chaque année l’EPB « donnait » sous sa direction plusieurs concerts dans les Bauges – dont les concerts de Noël – et à l’extérieur du massif souvent en collaboration avec d’autres ensembles. Le répertoire axé au début surtout vers les chants sacrés a peu à peu évolué, s’ouvrant à des chants profanes, utilisant en plus du français le latin, l’anglais, l’allemand, l’italien et le russe ! La participation au Requiem de Verdi interprété en 2016 dans la cathédrale de Chambéry puis dans l’église de La Madeleine à Paris reste mémorable.

Christian a marqué tous les membres de l’EPB par sa grande patience, sa disponibilité, son humour et surtout par la façon dont il a su créer un climat de profonde amitié entre les choristes, avec beaucoup de discrétion – de par ses origines cauchoises vraisemblablement : en Pays de Caux on emploie le terme de « taiseux » !

Tous les membres de l’EPB disent merci à Christian pour tous ces bons moments partagés pendant plus de 30 ans, concerts et moments festifs.

Tous les spéléos qui ont partagé son univers penseront désormais à lui en coiffant leurs casques et auront à cœur, comme lui, de transmettre leur passion.

A tous ses proches, nous tous assurons notre soutien.

« Je vous emporte dans mon cœur

Par-delà le temps et l’espace

Et même au-delà de la mort »

 Gilles Servat

Année 2020

Reprise des répétitions le lundi de 20 h à 22 h à l’église de La Compôte à partir de début septembre (date à préciser)

Article dans le « Vivre en Bauges » de septembre 2020 : nouvelles du mois d’août

L’Ensemble Polyphonique des Bauges… au ralenti

Au mois de février dernier, nous étions en pleine dynamique et portés par de nombreux projets pour le second semestre 2020, sans avoir toutefois finalisé les dates des concerts que nous souhaitions donner au mois de juin. Signe du destin ou simple coïncidence ? L’interprétation est libre. Toujours est-il que les manifestations de juin n’ont pas eu lieu, et que nous espérons encore sauver les concerts de Noël.

Comme chacun et comme toute association, nous avons été frappés de plein fouet par le virus et les conséquences de l’épidémie, même après le confinement. En effet, si nous avons suspendu toute répétition dès les premières alarmes, fin février, pour éviter toute mise en danger de l’un de nous, nous n’avons pu reprendre nos rencontres musicales que le 2 juillet. Nous avons répété tout le mois de juillet non plus à la salle de La Madeleine, car nous ne pouvions justifier de sa désinfection selon les normes en vigueur après chaque utilisation, mais à l’église de La Compôte que le maire de cette commune a bien voulu mettre à notre disposition, ce dont nous le remercions infiniment.

Même si nous avons dû respecter la distanciation désormais de mise et même si nous n’étions pas tous présents à ces répétitions, nous avons été heureux de nous retrouver. Durant tout le confinement, nous nous sommes soutenus et avons pris des nouvelles les uns des autres par téléphone et par mail, mais rien ne remplace le contact direct. Nous avions besoin d’échanger et de chanter, et la reprise nous a fait le plus grand bien. Mais la dynamique doit se relancer, et l’incertitude actuelle n’est guère favorable.

Nous espérons pouvoir reprendre nos activités à la rentrée de septembre. Vraisemblablement, les répétitions continueront, jusqu’à nouvel ordre, à se dérouler le lundi de 20 h à 22 h à l’église de La Compôte.

Nous préparerons les concerts de Noël qui étaient prévus le 6 décembre à Lescheraines et le 13 décembre à Sainte-Reine. Nous ne pouvons dire à l’heure où cet article est écrit si les dates et lieux seront maintenus en l’état. Une information sera fournie en temps utile par affichage et flyers chez les commerçants, site internet.

Nous attendons le plaisir de nous retrouver pour nos répétitions et de partager nos concerts.

Prochain rendez-vous : dimanche 26 avril après-midi à la Salle des Fêtes du Châtelard

Comme ce fut le cas en 2019 avec l’opérette « La Poule Noire », la troupe d’Annie Tasset et Odile Malvezin et « Les Amis des Bauges » donneront l’opéra-bouffe de Jacques Offenbach « Monsieur Choufleuri restera chez lui ». L’Ensemble Polyphonique et quelques choristes de Ak’pella formeront les chœurs et participeront à la mise en scène. Notre chorale animera la première partie du spectacle.

Article dans le « Vivre en Bauges » de mars 2020

L’Ensemble Polyphonique des Bauges en 2020 : le renouvellement ne se dément pas

Lundi 27 janvier, l’Ensemble Polyphonique des Bauges tenait son assemblée générale annuelle à Lescheraines. Cette année, l’assemblée générale a été illustrée de diaporamas et photos durant son déroulement et s’est terminée autour d’une coupe de champagne pour fêter les 92 ans de Geo, notre doyen ; le repas annuel s’est tenu à La Baratte le 6 février. Une bonne façon de commencer l’année en rassemblant les générations (de 39 ans à 92 ans !) et en partageant de bonnes choses et de bons moments.

C’est un bilan très positif qui se dégage de l’année 2019.

Nos effectifs sont en progression. Si trois choristes ont quitté l’Ensemble, quatre nouvelles choristes sont arrivées dans le courant de l’année. L’effectif global est de 23 choristes, répartis en 5 soprani, 6 ténors, 6 alti et 6 basses, auxquels s’ajoute un musicien. Deux personnes ont déjà manifesté leur envie de nous rejoindre pour cette nouvelle saison musicale.

Les choristes viennent de toutes les communes des Bauges et s’organisent en covoiturage, mais « gratuit et gracieux », pour se rendre aux répétitions et aux concerts.

L’Ensemble Polyphonique a eu une activité riche et variée en 2019.

Nous avons donné trois concerts en Bauges : le 3 mars à Aillon-le-Jeune et deux concerts de Noël, le 8 décembre à Arith et le 15 à La Compôte. Notre « concert de Noël » à la maison de retraite du Châtelard a eu lieu le 11 janvier, prélude à partager la galette des rois. Tous ces concerts ont attiré un public toujours plus nombreux et chaleureux, signe qu’au fil du temps, nos rendez-vous traditionnels s’ancrent dans le rythme des manifestations locales.

Nous avons participé au spectacle donné au Châtelard le 19 mai en offrant un court récital en 1ère partie puis en intervenant dans « La poule noire », opérette de Manuel Rosenthal. Le 8 juin, nous étions invités par l’autre chorale des Bauges, Ak’pella, à partager son concert anniversaire à Bellecombe, finissant par deux chants en commun portés par une cinquantaine de choristes. Nous étions aussi invités à nous produire au festival de chorales de Mégevette, le 29 septembre, aux côtés de deux autres chorales. Cette ouverture à de nouveaux styles et ce partage de manifestations sont toujours très enrichissants et donnent envie de recommencer.

Tous nos concerts ont remporté un grand succès et suscité beaucoup de chaleur et d’émotion, grâce à un répertoire varié et renouvelé, à la cohésion du groupe, à son travail sérieux et à l’animation pleine de fantaisie de Thierry Bébert. Outre Simon Cain, pianiste et altiste, trois choristes nous accompagnent aussi ponctuellement « en virtuoses » de leur instrument préféré : Doumette au jumbee, Marie-Christine au violon et Etienne à la trompette.

Ces beaux résultats nous encouragent à poursuivre dans cette lignée en 2020.

L’année 2020 devrait être aussi fructueuse que 2019 grâce à tous et à l’ambiance générale (ouverture, partage, énergie, bonne entente, etc.) au sein de notre association, moteur principal de la réussite.

Pour ce qui est du programme, outre notre cœur de répertoire de musique sacrée classique, nous continuerons à travailler des œuvres plus contemporaines soit sacrées (Karl Jenkins par exemple) soit plus variées (comme Les Choristes) mais aussi des chants orthodoxes russes, chants anglais, chants Renaissance, et la liste n’est pas exhaustive.

Quant aux manifestations programmées en 2020, citons deux concerts, en juin/juillet ou septembre (les dates ne sont pas encore arrêtées) à Bellecombe-en-Bauges et à Doucy-en-Bauges, puis nos deux traditionnels concerts de Noël en décembre : le 6 à Lescheraines et le 13 à Sainte-Reine.

Nous reconduirons aussi notre participation au spectacle qui sera donné au Châtelard en mai/juin (date non fixée) autour de l’opéra bouffe d’Offenbach, « Monsieur Choufleuri », monté par la troupe d’Annie Tasset et Odile Malvezin grâce à l’appui des Amis des Bauges.

Nous communiquerons sur toutes ces dates comme de coutume par affichage, flyers chez les commerçants, annonces sur France Bleu Pays de Savoie, site internet.

Nous vous invitons à suivre tout au long de l’année notre actualité et nos réalisations sur notre page internet https://www.amisdesbauges.org/associations/ensemble-polyphonique-des-bauges/

Venez en nombre à nos concerts et, pourquoi pas, rejoignez notre Ensemble pour partager le plaisir de chanter dans une ambiance certes studieuse, mais toujours amicale et chaleureuse.

Nos répétitions ont lieu le lundi de 20 h 00 à 22 h 00 à Lescheraines, salle de la Madeleine. Contactez-nous pour toute précision, notamment les possibilités de covoiturage.

Quelques photos de l’assemblée générale du 27 janvier à la Salle de La Madeleine, date anniversaire de notre doyen, Geo 92 ans, et du repas à La Baratte le 6 février : 

Année 2019

Concerts de Noël  : un aperçu avec ces deux petites vidéos
Dernier concert dimanche 15 décembre à 15 h 30 en l’église de La Compôte
Et pour donner aussi un peu de chaleur aux résidents de la maison de retraite, nous chanterons à l’EHPAD du Châtelard le samedi 11 janvier 2020 à 16 heures.

Concert du 15 décembre à La Compôte

Le second concert de Noël a remporté le même succès que celui donné à Arith la semaine précédente. De beaux moments de partage et d’émotion pour ce Noël 2019.

Concert du 8 décembre à Arith

Dimanche 8 décembre, à Arith, l’Ensemble Polyphonique des Bauges a entamé ses traditionnels concerts de Noël dans les Bauges. Avec son chef de chœur, Christian Dodelin, il était dirigé par Thierry Bébert, qui assurait aussi l’animation selon sa fantaisie coutumière, et pour le plus grand plaisir de tous, public et choristes.
Comme de coutume, Simon Cain accompagnait au piano et à l’alto, renforcé ponctuellement par quelques choristes musiciens : Doumette au jumbee, Etienne à la trompette, Marie-Christine au violon.
Le public, qui s’était déplacé en nombre à l’église d’Arith, a participé avec chaleur à ce tour de chant qui s’est terminé par un Hymne à la joie repris par tous en un chœur fervent entraîné avec fougue par Thierry Bébert. Gageons que cette « répétition » pour le public aura suscité de nouvelles vocations et décidé de nouvelles personnes à venir chanter avec l’Ensemble Polyphonique des Bauges. Tous ceux qui sont tentés sont invités à venir participer à une répétition pour essayer.
Après une pause en janvier, nous commencerons à préparer notre nouveau programme 2020. Les dates des concerts seront fixées en janvier. Tout comme nous avions participé à une opérette donnée au Chatelard en mai 2019 (« La Poule Noire »), nous devrions, en 2020, participer à une autre opérette : « Monsieur Choufleuri » de Jacques Offenbach, dont l’organisation est en cours à l’heure actuelle.
La saison 2020 sera lancée après l’assemblée générale de la chorale, qui se tiendra début février et à laquelle toute personne intéressée est conviée.
LES PHOTOS DU CONCERT DU 8 DECEMBRE A ARITH

Participation au rassemblement de chorales de Mégevette le 29 septembre

Une belle journée d’automne pour un beau festival. Merci à l’équipe organisatrice de nous avoir conviés à ce rassemblement, dont voici quelques photos.

ANNULATION DU CONCERT DU 13 OCTOBRE AU CHATELARD

Le concert du dimanche 13 octobre a été programmé en début d’année, et il se trouve qu’il coïncide avec le rallye des Bauges. Compte tenu des indisponibilités liées au rallye, nous avons décidé d’annuler ce concert.

Article paru dans le numéro de septembre de « Vivre en Bauges »

L’Ensemble Polyphonique des Bauges : sous le signe du renouveau et du partage

Nos concerts

Si la Fête de la Musique envisagée le 15 juin à la carrière de Bellecombe n’a pu avoir lieu, en l’absence d’autorisation de la Préfecture, d’autres manifestations ont pris le relais.

Dimanche 19 mai, a été donnée à la salle des fêtes du Châtelard « La Poule Noire », opérette montée par Annie Tasset, la coordination étant assurée par les « Amis des Bauges ». L’Ensemble Polyphonique, après un court récital en première partie, a assuré les chœurs de l’opérette aux côtés des solistes. Il était en cela renforcé par quelques choristes d’Ak’pella qui l’avaient rejoint dès le mois de mars pour répéter sous la direction de Thierry Bébert, d’Odile Malvezin et d’Annie Tasset. Des liens se sont spontanément tissés entre choristes, mais aussi avec la troupe d’Annie Tasset, et, face à l’enthousiasme tant du public que des participants, nous avons « signé » pour renouveler l’expérience dès que possible.

Sur cette lancée, l’Ensemble Polyphonique a eu le plaisir d’être invité par l’autre chorale des Bauges, Ak’pella, à partager son concert anniversaire le samedi 8 juin. Après respectivement 30 et 20 années d’existence, les deux chorales n’avaient donné qu’un concert commun ! Ce furent donc des retrouvailles devant un public nombreux et enthousiaste à l’église de Bellecombe : chaque ensemble a pu interpréter son cœur de répertoire avant deux chants partagés portés par une cinquantaine de choristes ! Une belle expérience pour les deux chorales et leur chef de chœur, une belle soirée de rencontre autour d’un buffet généreux. Nous nous sommes promis de ne pas attendre 20 ans pour recommencer.

Au vu du programme donné lors de ses concerts anniversaires de 2018, l’Ensemble Polyphonique a également été sollicité pour participer au rassemblement choral de Mégevette le dimanche 29 septembre dans son registre particulier de chœurs d’opérettes et d’opéras. Encore une belle journée d’échange en perspective.

Rappelons nos concerts à venir dans les Bauges :

  • dimanche 13 octobre, à 15 h 30, en l’église du Châtelard,
  • dimanche 08 décembre, à 15 h 30, concert de Noël en l’église d’Arith,
  • dimanche 15 décembre, à 15 h 30, concert de Noël en l’église de La Compôte.

Notre chorale

Alors que les effectifs de notre ensemble marquaient un petit creux inquiétant pour l’avenir, nous avons eu le bonheur d’accueillir deux nouveaux membres en 2018 et quatre autres depuis le début de l’année 2019 ! Que ce mouvement se poursuive ! Nous avons toujours besoin de nouveaux choristes, avec un appel tout spécial auprès des soprani et des ténors.

Nous vous attendons fidèles et nombreux à nos concerts et aussi à nos répétitions.

Notre chorale répète tous les lundis, de 20 heures à 22 heures, à la salle de La Madeleine, à Lescheraines, avec une trêve à partir de fin juillet : reprise le 26 août.

Article paru dans le numéro de printemps de « Vivre en Bauges »

Lundi 28 janvier 2019, l’Ensemble Polyphonique des Bauges a tenu sa 30ème assemblée générale à La Halte de Bauges, à Bellecombe. Un bilan très positif pour 2018 et une année 2019 prometteuse. Après 30 ans d’existence, l’Ensemble Polyphonique des Bauges continue de se renouveler, d’apprendre de nouveaux chants et de se produire.

Les concerts donnés tant pour le 30ème anniversaire que pour Noël ont remporté un vif succès. Les retours ont été très chaleureux, de la part du public et des maires des communes qui nous ont accueillis, ce qui montre que même si nous ne sommes pas nombreux, nous transmettons dynamisme, chaleur et plaisir.
Créé en 1988, l’Ensemble Polyphonique des Bauges maintient son effectif à une vingtaine de choristes au fil des départs, des retours et de l’arrivée de nouveaux membres. Les effectifs ont progressé par rapport à 2018, passant de 19 à 22 choristes. En 2018, nous avons eu le plaisir d’accueillir deux nouveaux membres. 2019 verra peut-être le départ de quelques choristes, mais a déjà bien commencé avec l’arrivée d’une nouvelle personne : espérons que ce mouvement se poursuive. En effet, si nous avons un beau pupitre de basses, nous avons besoin d’étoffer le pupitre des soprani, et aussi des ténors et alti. Un appel chaleureux est donc lancé à vous tous qui aimez chanter : vous serez bienvenus dans tous les pupitres.
Vous craignez peut-être que ce soit trop difficile ? Soyez rassurés. Vous n’avez pas besoin de connaître la musique pour venir chanter avec nous. Preuve en est que nos dernières « recrues », l’une connaissant la musique, l’autre non, ont trouvé toutes deux leur place dans notre ensemble et sont heureuses de pouvoir chanter.
Vous craignez peut-être aussi de ne pas avoir assez de disponibilité pour participer régulièrement aux répétitions ? Là encore, soyez rassurés. Même si pour la plupart d’entre nous c’est un plaisir de venir aux répétitions, ceux qui n’ont pas la disponibilité nécessaire peuvent travailler davantage personnellement, au moment qui leur convient et de la manière qui leur convient.
Notre organisation permet en effet à chacun de trouver sa place. Nous remettons à chaque choriste des supports musicaux de travail par pupitre (CD à écouter sur la chaîne de son salon ou dans sa voiture, fichiers sur clef USB à télécharger sur son téléphone portable ou son ordinateur). Chacun est maître de son temps et de son organisation. Nous travaillons lors des répétitions avec ces mêmes supports musicaux, mais aussi avec notre pianiste et violoniste.
En résumé, c’est le plaisir avant tout. Nous avons à cœur de mettre à disposition les moyens adaptés pour former un ensemble soudé, attrayant et « performant ».
Vous êtes tenté ? N’hésitez pas : venez participer à une répétition, pour essayer… ou pour adhérer !

Nos actions pour 2019 suivent la même ligne qu’en 2018.

Vendredi 4 janvier, nous avons chanté à la Maison de Retraite du Châtelard une partie de notre concert de Noël pour apporter un peu de joie aux personnes âgées : la salle était pleine et certains résidents ont même chanté avec nous. Leur sourire nous a fait chaud au cœur, et nous avons poursuivi ce partage d’amitié entre choristes autour de la galette des rois.
Dimanche 3 mars, nous avons donné en l’Eglise d’Aillon-le-Jeune un concert reprenant le programme de nos concerts dédiés au 30ème  anniversaire de l’Ensemble Polyphonique. En effet, après un 2ème semestre 2018 bien chargé, nous avons fait une pause bien méritée au mois de janvier et repris des chants que nous connaissions déjà. Depuis le 4 mars, nous préparons notre nouveau programme 2019.
L’Ensemble Polyphonique des Bauges conserve son cœur de répertoire que sont les chants sacrés (de toutes époques et tous horizons), mais il reprend aussi des chants traditionnels de différentes contrées, chants médiévaux, chants du répertoire classique, gospels et chanson française.

Notre programme de travail en 2019 : des nouveautés dans tous les registres

  • des morceaux de l’époque renaissance, comme « Sicut Cervus » de Palestrina, « If ye love me » de Thomas Taillis,
  • de la musique sacrée : extraits de l’œuvre de Karl Jenkins, « Ave Verum » de William Byrd, « De Profundis » de Arvo Pärt,
  • quelques nouveaux chants de la liturgie russe orthodoxe,
  • des morceaux contemporains : extraits de la musique du film Les Choristes,
  • et bien sûr de nouveaux chants de Noël, mais aussi les grands classiques incontournables, pour nos rendez-vous désormais habituels de la première quinzaine de décembre.

Concerts à venir :

  • dimanche 19 mai, en après-midi, au Châtelard, nous participerons à « La Petite Poule Noire », opérette montée par Annie Tasset et 5 solistes, la coordination étant assurée par les « Amis des Bauges »,
  • samedi 15 juin, nous organisons, toujours en lien avec « Les Amis des Bauges », la fête de la musique à la carrière de Bellecombe : espérons que cette fête puisse se dérouler dans de bonnes conditions,
  • dimanche 13 octobre, à 15 h 30, concert en l’église du Châtelard,
  • dimanche 08 décembre, à 15 h 30, concert de Noël en l’église d’Arith,
  • dimanche 15 décembre, à 15 h 30, concert de Noël en l’église de La Compôte.

Nous vous attendons fidèles et nombreux à nos concerts et aussi à nos répétitions.

Année 2018

_______________________________________________________________________________________________

Concerts anniversaires  le dimanche 14 octobre à 15 heures 30 en l’église de Bellecombe-en-Bauges et le samedi 20 octobre à 17 heures en l’église de Doucy-en-Bauges.

Pour fêter ses 30 ans, la chorale propose deux « super concerts » ponctués de surprises et animations. Au programme, des œuvres chantées par l’Ensemble Polyphonique au fil des années, mais aussi des chants nouveaux appris pour la circonstance, le tout réparti dans cinq registres de répertoire, dont voici un avant-goût :

  • Chant russe: notamment « S’nami bog » ;
  • Negro spiritual: dont « Go down Moses » ;
  • Musique sacrée: entre autres le « Sanctus » extrait du Requiem de Gabriel Fauré ;
  • Opéra: le célèbre chœur des esclaves hébreux « Va pensiero » extrait du Nabucco de Giuseppe Verdi, mais aussi de la gaieté avec d’autres chœurs ;
  • Contemporain: en pièce majeure, la première partie de « Carmina Burana » de Carl Orff.

Article paru dans « Vivre en Bauges »

2018 est pour l’Ensemble Polyphonique des Bauges une année d’anniversaires.

La chorale fêtera en octobre ses 30 ans et organisera à cette occasion concerts et expositions : le programme est en cours d’élaboration et sera communiqué avec toutes les précisions utiles à la rentrée de septembre. Vous pouvez d’ores et déjà retenir l’après-midi du dimanche 14 octobre à Bellecombe en Bauges et la soirée du samedi 20 octobre à Doucy en Bauges.

Si nous nous apprêtons à fêter les 30 ans de direction de chœur à l’actif de Christian Dodelin, nous avons déjà célébré, au mois de janvier, les 90 printemps du doyen de la chorale, notre cher Jo toujours vif, ouvert à tout et à chacun. Contraste avec cet anniversaire : parmi les deux nouvelles recrues que nous avons accueillies en janvier également, le plus jeune de la chorale avec ses 41 ans. Sans faire concurrence à un célèbre auteur de bande dessinée, qui s’adressait aux jeunes de 7 à 77 ans, nous avons le plaisir de compter parmi nous des jeunes de 40 à 90 ans. Une rencontre de générations riche d’expériences, d’attentes particulières et d’idées nouvelles, tout en restant centré sur l’amitié et le partage, sans négliger le plaisir de progresser dans le chant et de s’ouvrir à des œuvres de style quelque peu différent. Dans la grande famille de l’Ensemble Polyphonique des Bauges, tout finit par des chants et des moments d’amitié. Alors n’hésitez pas à franchir le pas et à nous rejoindre. Si vous craignez de ne pas être à la hauteur, ne vous inquiétez pas : nous nous occuperons de vous et tout se passera bien.

Ecoutez les témoignages de nos dernières recrues.

D’abord Jean : « Je chantais tout seul, sans être particulièrement attiré par le chant en concert, et ma femme m’avait dit que je chantais bien. Faisant partie de l’Ensemble Polyphonique des Bauges et appréciant la chorale, elle me poussait à venir avec elle. Je me disais que les répétitions devaient être fastidieuses, mais j’ai fini par me laisser convaincre, en me demandant ce que cela donnerait. J’ai commencé début janvier, où j’ai participé à plusieurs manifestations amicales (galette des rois, assemblée générale et repas, anniversaire de Jo) ; la dernière répétition a été la première entièrement consacrée au chant. J’ai trouvé à la chorale une bonne équipe et une bonne ambiance ; je ne connaissais pas tout le monde, mais un contact simple a été très vite établi avec tous. Moi qui craignais de m’ennuyer, je n’ai pas vu passer les 2 heures. Christian explique très bien et nous dirige bien. Thierry m’aide aussi beaucoup.

Les chants que nous apprenons sont dynamiques et beaux. Le fait de pouvoir travailler à la maison avec les fichiers enregistrés permet d’apprendre par cœur les partitions. Je travaille plusieurs fois par jour, et même avec ma femme. Chanter dans un groupe fait du bien, et permet de voir du monde. En conclusion, ça me plait ! ».

Puis Etienne : « J’avais entendu parler de l’Ensemble Polyphoniques des Bauges. J’ai pu assister au très beau concert de Noël en l’église de Bellecombe en Bauges. J’ai échangé lors de ce concert avec certains des membres et, en début d’année, j’ai décidé de les rejoindre. J’en avais envie, ayant fait de la musique plus jeune, mais je ne savais pas si j’en avais les capacités.

Lors des répétitions j’ai découvert une ambiance conviviale et studieuse où nous apprenons les nouvelles œuvres que nous chanterons lors des représentations à venir. »

Et qu’en dit la chorale ? Nous sommes tous très heureux de compter parmi nous des forces nouvelles. Etienne et Jean ont été tout de suite intégrés et adoptés. Connaissant la musique ou ne la connaissant pas, chacun arrive à apprendre les œuvres proposées. Nous entamons cette nouvelle année de chant avec plus d’ardeur et un nouveau programme.

Notre programme pour 2018 est très diversifié

tant par la nature des morceaux proposées que par leur époque et s’articule principalement autour des œuvres et des thèmes suivants :

  • musique sacrée avec « In memoria aeterna » extrait du « Beatus Vir » d’Antonio Vivaldi (1678-1741) d’après un psaume (« Heureux est l’homme qui… ») ; avec le chant liturgique « Ave verum corpus » de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) ;
  • transition vers la liturgie orthodoxe russe avec « Tibie païom » de Dmytro Bortnianski (1751-1825) ;
  • musique liturgique contemporaine avec des extraits de la messe de Jérome Josef Lanuza, compositeur philippin né en 1969 ;
  • musique classique avec le poème célébrant l’idéal de l’unité et de la fraternité humaines : « l’Ode à la joie » final du 4ème et dernier mouvement de la 9ème symphonie de Ludwig van Beethoven (1770-1827), devenu l’hymne officiel de l’Union européenne;
  • « chants profanes pour chanteurs et chœurs, devant être chantés avec instruments et images magiques » : « Carmina Burana » de Carl Orff (1895-1982), œuvre fondée sur 24 poèmes médiévaux tirés d’un recueil appelé Carmina Burana et traitant de sujets profanes nombreux et universels comme la fluctuation constante de la fortune et de la richesse, la nature éphémère de la vie, la joie apportée par le retour du printemps, les plaisirs… ;
  • incursion dans la musique new age avec Era « Ameno » (album d’Eric Levi sorti en 1996) dans une inspiration proche de Carmina Burana utilisant des signes et des sentiments proches du religieux et de l’univers médiéval ;
  • « canon de la paix »: mise en musique de François Terral d’un texte de l’écrivain français Romain Rolland (1866-1944) habité d’un idéal humaniste et en quête d’un monde non violent ;
  • chansons contemporaines (Jean-Claude Gianadda…)…

Dates de concerts de l’Ensemble Polyphonique des Bauges

  • Le concert prévu en Bauges au printemps 2018 avec la formation parisienne (chœurs et orchestre) de Paul Kuentz et la chorale Le Bel Aubépin de Saint-Jean de Maurienne n’aura pas lieu, Paul Kuenz ayant annulé sa tournée en Savoie. Nous chanterons cependant les œuvres au programme, « Ave Verum Corpus » de Mozart et l’extrait de « Beatus Vir » de Vivaldi, avec le Bel Aubépin le dimanche 20 mai à St Jean de Maurienne.
  • Samedi 2 juin: nous serons accueillis à Lhuis par la chorale du Canton de Lhuis pour le concert retour.
  • Samedi 16 juin après 17 h à la carrière de Bellecombe en Bauges : Fête de la musique avec au programme : Carmina Burana, Era (Ameno), canon de la paix, accompagnement au jumbee par Jose et Congomania, piano et violon, école de musique (orchestre celtique)…
  • Dimanche 14 octobre à 15 h 30 en l’église de Bellecombe en Bauges et samedi 20 octobre à 17 h en l’église de Doucy en Bauges: concerts des 30 ans avec au programme : Carmina Burana, Era (Ameno), canon de la paix, messe de Lanuza…, accompagnement au jumbee par Jose et Congomania, piano et violon.
  • Dimanche 9 décembre à 15 h en l’église d’Arith et dimanche 16 décembre à 15 h en l’église de Sainte Reineconcerts de Noël.

Nous vous attendons nombreux à ces manifestations, mais aussi sur internet et à nos répétitions, le lundi de 20 h à 22 h, salle de la Madeleine à Lescheraines, pour apporter votre voix, nous soutenir et faire part de vos idées.

Choristes en herbe ou confirmés, quels que soient votre âge et votre disponibilité, pianiste pour nous accompagner bénévolement, venez partager le plaisir du chant avec nous.


Année 2017

Organisation de la Fête de la Musique le 17 juin à la carrière de Bellecombe

article_vivre_en_bauges_09_20171
Concert avec la chorale de Lhuis le 15 octobre en l’église de Lescheraines

flyer_eglise_concert_151017_mail

Concert de Noël le 17 décembre à Bellecombe-en-Bauges

flyer_concert_171217_motifs

Nos réalisations 2016

Requiem de Verdi

Depuis le printemps 2015, un grand projet, initié par les Chœurs Lyriques de Savoie, réunit un ensemble de chorales savoyardes pour produire, avec orchestre et solistes, le Requiem de Verdi, le samedi 15 octobre 2016 à 20 h 30 à la Cathédrale de Chambéry.                 Affiche Requiem Verdi

Une partie de l’Ensemble Polyphonique des Bauges a rejoint ce collectif. Les choristes, disposant de CD par pupitre pour un travail personnel, ont répété ensemble tous les mercredis, de 17 à 19 heures. Huit répétitions générales regroupant tous les choristes de Savoie ont eu lieu, dont une à Bellecombe en Bauges le 3 avril 2016,.

article_dauphine_requiem_chambery

cof

Cerise sur le gâteau, pour parfaire l’aventure du Requiem de Verdi à Chambéry, les choristes de l’Ensemble Polyphonique des Bauges ont rejoint Paul Kuentz, chef renommé depuis des décennies, qui a proposé à des choristes de Savoie d’intégrer ses chœurs lors du concert donné à l’Eglise de La Madeleine, à Paris, le 19 novembre. Au programme, le Requiem de Verdi mais aussi le chœur des esclaves hébreux de Nabucco et le chœur de la marche triomphale d’Aida. Une belle aventure riche d’émotions et de rencontres.

affiche_verdi-19-11-16_madeleine

 dsc_5960-1280x768